Catégories
Société Tech

Les Thaïlandais passent 45 heures par semaine ou 6,4 heures par jour sur Internet

La semaine de 40 heures, ou de 35 ? Les Thais ne connaissent pas lorsqu’ils s’agit de passer du temps sur Internet, surtout à partir de leur mobile.

La semaine de 40 heures, ou de 35 ? Les Thaïlandais ne connaissent pas, surtout lorsqu’il s’agit de passer du temps sur Internet, en particulier à partir de leur smartphone.

L’Agence de développement des transactions électroniques (The Electronic Transactions Development Agency, Organisation publique) a révélé aujourd’hui que les Thaïlandais ont passé encore plus de temps sur Internet en 2016, soit 45 heures par semaine en moyenne ou 6,4 heures par jour.

Les résultats publiés par The Electronic Transactions Development Agency proviennent d’une enquête nationale qui couvre tous les types de dispositifs connectés, effectuée peu après le lancement de la 4G en Thaïlande.

85% des connexions effectuées à partir de smartphones

On constate que les smartphones ont représenté 85,5 % des connexions sur internet, par rapport à 82,1 % en 2014.

Les utilisateurs de Smartphone ont également passé 6,2 heures par jour connectés sur la en moyenne, comparativement à 5,7 heures par jour en 2015.

Alors que les ordinateurs sont principalement utilisés pour surfer sur Internet pendant la tranche horaire de 8 heures à 16 heures, à partir de 16 heures jusqu’à 8 heures ce sont les smartphones qui sont les gadgets les plus utilisés.

Facebook et Line les plus fréquemment utilisés par les internautes thaïlandais

Facebook est resté en tête des médias sociaux les plus fréquemment utilisés par les internautes thaïlandais, suivi par l’application de messagerie Line et par YouTube.

Line compte déjà plus de 33 millions d’utilisateurs en Thaïlande, soit un habitant sur deux. Les magasins, restaurants, bars, professionnels et même les stars pour rester en contact avec  leurs fans ou clients ont un identifiant Line.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire