Le secrétaire général adjoint de la Commission nationale anti-corruption (NACC), Prayad Puangchampa, a été démis de ses fonctions après avoir été jugé exceptionnellement riche et amassé une fortune de 658 millions de bahts dont une partie à l’étranger.

Le président de la NACC, Pol Gen Watcharaphol Prasarnratchakit, a signé aujourd’hui un décret mettant fin aux fonctions de Prayad Puangchampa qui occupait le poste de secrétaire général adjoint de la Commission nationale anti-corruption (NACC) depuis 2017

La NACC a également convenu que ses biens devraient être confisqués et devenir la propriété de l’État.

La NACC reproche à Prayad Puangchampa d’avoir délibérément dissimulé ses avoirs en fournissant de fausses déclarations sur six d’entre eux lorsqu’il a pris ses fonctions de secrétaire général adjoint en janvier 2017.

Les actifs qu’il aurait tenté de dissimuler comprennent six biens, d’une valeur d’environ deux millions de bahts, détenus en Thaïlande sous le nom de son épouse Thanipa, et quatre autres biens situés à l’étranger depuis 2019, d’une valeur d’environ 225 millions de bahts.

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.