Catégories
Société

Sites de rencontres : le filon thaïlandais

Pour peu que vous habitiez en Thaïlande, et votre adresse IP localisée sur place, vous ne pouvez pas avoir manqué les nombreuses pubs relatives aux sites de rencontres

Pour peu que vous habitiez en Thaïlande, et votre adresse IP localisée sur place, vous ne pouvez pas avoir manqué les nombreuses pubs relatives aux sites de rencontres qui jalonnent les espaces publicitaires de beaucoup de sites web. Tout comme si vous résidez en Europe et que vous surfez sur des sites relatifs à la Thaïlande, vous tomberez inévitablement sur ces encarts publicitaires.

Les sites de rencontres existent dans tous les pays, mais apparemment la femme thaïlandaise bénéficie d’une réputation planétaire suffisamment établie pour inspirer une offre commercial abondante.

A première vue, après avoir jeté un œil aux différents sites, il y a de quoi rester méfiant devant tant d’opportunités vantées dans les pages de présentation de ces sites internet. Pourtant, qu’ils s’appellent date in asia, meet thai girls, date thai girls, good thai girls, thai love links ou encore thai love lines, ces sites permettent bel et bien de rentrer en contact avec un grand nombre de personnes d’une manière simple et rapide, bien que certains soient plus sérieux et efficaces que d’autres.

Le cœur de cible: le mâle occidental

Comme on le comprend d’après les noms des sites, ces lieux de rencontre virtuels ciblent principalement les occidentaux de sexe masculin désirant rencontrer des femmes thaïlandaises. Malgré tout, il est tout à fait possible pour une femme occidentale de s’y inscrire afin de rentrer en contact avec des hommes thaïlandais, ceux-ci étant moins nombreux que les farangs mais tout de même suffisamment présents.

La femme thaïlandaise bénéficie d'une réputation planétaire suffisamment établie pour inspirer une offre commercial abondante.

En se basant sur l’idée que ce sont des sites de rencontre pour occidentaux en mal d’amour ou, pour les thaïlandaises, de maris, il est tout à fait possible d’y faire des rencontres amicales afin d’étoffer son réseau dans la mesure où les personnes inscrites proviennent de toutes les classes sociales, et ne sont pas forcément dans une démarche intéressée.

Inscription gratuite, mais pas pour longtemps…

Marketing oblige, tous les sites proposent l’inscription gratuite. Ce n’est qu’après avoir pris deux heures pour compléter entièrement votre profil et le rendre attrayant que vous vous rendrez compte que pour contacter ou être contacté par un autre membre, il faut passer à un statut supérieur, statut bien évidemment payant. Une trentaine d’euros en moyenne donnent un accès complet au site pendant un mois. Quelques sites plus discrets sont entièrement gratuits mais, étrangement, ils regroupent très peu de personnes.

Une fois les frais d’inscriptions payés, vous pourrez naviguer à votre guise sur les différents profils des membres, envoyer des clins d’œil ou des messages, ainsi qu’en recevoir. Les sites les plus élaborés vous permettent de dialoguer en direct avec d’autres membres. En tant que nouveau, les sollicitations sont nombreuses, le plus souvent dans un anglais qui reste rudimentaire.

Ces sites sont l’équivalent thaïlandais du célèbre site de rencontres Meetic, à une différence près. Ici ce ne sont pas les femmes qui sont les proies des séducteurs en herbe, mais bel et bien les hommes. Les femmes y sont en effet au moins aussi nombreuses que les hommes, et le risque est fort de tomber sous le charme de l’une d’entre elles, vous voilà prévenu !

Un marché planétaire

Faire des rencontres de cœur par l’intermédiaire d’internet de personnes vivant parfois à l’autre bout du monde est devenu un vaste marché à l’échelle planétaire. Il y a en effet une profusion mondiale de sites de rencontres communautaires, confessionnelles, suivant l’origine des personnes ou encore leur pays.

Ces nombreux sites pour rencontrer des thaïlandaises sont dans cette optique en basant leur succès sur l’attrait et les clichés que peuvent avoir les farangs pour l’idée qu’ils se font des femmes thaïlandaises, raison pour laquelle ces sites internet sont des sociétés commerciales principalement basés dans des pays occidentaux.

  • Dateinasia.com, que vous citez dans votre article, est completement gratuit.

    Mettez pas tous les sites dans le meme panier 😉