Catégories
Santé

Grippe A : la Thaïlande en état d’alerte

La Thaïlande prend très au sérieux la menace d’une épidémie de grippe A, surtout depuis que le Japon a fait état de cas de contagions avérées. Les autorités thaïlandaises accordent une attention particulière aux voyageurs en provenance du Japon, toujours dans le but d’empêcher la transmission du virus de la grippe.

Les responsables de la santé à travers le royaume ont été informés de vérifier soigneusement la santé de tous les voyageurs entrants, indépendamment de leur nationalité, mais en particulier ceux en provenance des aéroports japonais.

Ils seront invités à voir immédiatement un médecin s’ils développent des symptômes tels que toux, maux de gorge et de la fièvre dans les trois premiers jours de leur visite.

« Le dernier rapport sur les cas de  grippe au Japon, est un signe d’alerte pour la Thaïlande, pour renforcer les mesures de surveillance du virus, car beaucoup de passagers arrivant en Thaïlande transitent par le Japon »,

a déclaré M. Suphan porte-parole du ministère de la santé publique .

Le Japon a confirmé samedi son premier cas domestique de grippe A, un étudiant à Kobe, qui n’a pas voyagé outre-mer. Le nombre de nouveaux cas de grippe a augmenté rapidement dans les préfectures de l’ouest de Kobe et de Hyogo,  déclenchant la fermeture de la plupart des écoles et des commerces.

La Thaïlande a rapidement mis en place des mesures préventives aux frontières

Prasert Thongcharoen, president de la Virology Association de Thaïlande a déclaré que le virus souche H1N1, qui a été signalé dans 39 pays, est plus virulent et dangereux pour les humains que les autres souches d’influenza, y compris la souche H5N1 connue sous le nom de grippe aviaire.

Le secrétaire permanent adjoint de la santé publique Paijit Warachit, a déclaré que deux touristes français en quarantaine à l’hôpital de Sungai Kolok dans la province de Narathiwat,ont été testés négatifs pour la grippe. Ils avaient une fièvre élevée lors de leur passage à la frontière avec la Malaisie.

Huit autres personnes sont toujours en quarantaine en attente de résultats de laboratoire.

Par ailleurs une touriste allemande de 59 ans est morte après avoir développé une forte fièvre durant sa visite de Hua Hin avec sa famille. Son corps a été transféré à Bangkok pour autopsie, afin de déterminer si elle est morte de la grippe A/H1N1. Le gouvernement thaïlandais, a aussi installé des scanners thermiques à l’aéroport international de Bangkok. La Thaïlande a déjà une expérience des crises sanitaires avec le SRAS, puis la grippe aviaire, et a pris rapidement des mesures assez strictes de contrôles aux frontières.

En 1997 la grippe aviaire avait fait plus de 250 victimes humaines : cette grippe de type H5N1 avait ravagé les élevages de poulet à Hong Kong. Le virus est passé directement à l’homme, sans hôte intermédiaire comme le porc.  A l’heure actuelle, aucun cas de transmission entre humains du virus H5N1 n’a encore été mis en évidence. Le Sras  en 2003-2004, le syndrome respiratoire aigu sévère qui a touché trente pays et tué environ 800 personnes, est apparu dans la province chinoise du Guangdong.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire