Le gouvernement s’est engagé à lever l’état d’urgence à partir du 1er octobre et à dissoudre concomitamment le Centre d’administration de la situation Covid-19 (CCSA).

Le porte-parole du CCSA, Taweesilp Visanuyothin, a déclaré au cours de son dernier point de presse que le centre avait décidé de mettre fin à l’état d’urgence imposé depuis le 24 mars 2020 et de s’auto dissoudre le 1er octobre prochain.

Conséquence pour les voyageurs internationaux à destination de la Thaïlande : ils ne seront plus tenus de présenter une preuve de vaccination ou les résultats des tests ATK (pour les non vaccinés) à partir du 1er octobre 2022.

Retour progressif à la normale

La révocation du décret d’urgence coïncidera avec la reclassification de la COVID-19, d’une « maladie infectieuse dangereuse » à une « maladie infectieuse sous surveillance » par le Comité national des maladies transmissibles, et la Thaïlande entrera dans une ère post-pandémique le 1er octobre.

Le gouvernement continuera à fournir aux gens des vaccins Covid gratuits, mais la réponse au Covid-19 relèvera désormais de la compétence du ministre de la Santé publique, a déclaré le Dr Taweesilp, comme pour les autres maladies transmissibles.

Le Dr Udom Kachinthorn, conseiller du CCSA, estime qu’il y a encore 800 à 1 000 nouveaux patients hospitalisés pour le Covid-19 et 13 000 à 14 000 personnes testées positives chaque jour en moyenne.

« Le nombre de personnes infectées dont les cas ne sont pas enregistrés serait deux à trois fois plus élevé. Il y a donc 30 000 à 40 000 nouveaux cas de Covid-19 par jour. La plupart ont des symptômes bénins, et c’est la raison pour laquelle le Covid-19 est redéfini comme une maladie transmissible sous surveillance au lieu d’une maladie transmissible dangereuse », a-t-il déclaré.

Une étude récente estime que jusqu’à 70% de la population thaïlandaise pourrait avoir été infectée par la COVID-19, car la plupart des cas n’ont pas été officiellement enregistrés parce qu’ils étaient asymptomatiques ou ne présentaient que des symptômes bénins.

Cependant, le Dr Udom a conseillé aux gens de continuer à porter des masques faciaux à moins qu’ils ne soient à l’extérieur car, a-t-il déclaré, le taux de mortalité des cas de Covid-19 n’est encore pas tombé en dessous de 0,1%.

« Le Covid continuera d’être un problème pendant au moins un an avant de devenir une maladie endémique. Donc, les gens doivent prendre soin d’eux-mêmes en portant des masques faciaux et en gardant leurs distances », a-t-il déclaré.

Il a également déclaré que la vaccination était toujours nécessaire pour prévenir les maladies graves et les décès et que les injections de rappel pourraient protéger les gens contre les longs effets du Covid.

En outre, le gouvernement a approuvé l’extension de la période de séjour gratuit sans visa à 45 jours (au lieu de 30 jours) pour les touristes des pays / territoires ayant droit à l’exemption de visa. Cette mesure sera en vigueur du 1er octobre 2022 au 31 mars 2023.

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.