sinovac vaccin - thailande-fr

Le directeur de l’Institut national thaïlandais des vaccins (NVI), Nakorn Premsri, a présenté mercredi des excuses au public pour le déploiement lent et insuffisant du vaccin COVID-19 en Thaïlande.

Il a justifié ce retard en affirmant que les mutations du virus étaient imprévues, tout en promettant que le pays rejoindra le programme COVAX pour recevoir des vaccins donnés l’année prochaine.

La Thaïlande n’a reçu que 14,5 millions de doses de Sinovac de Chine, trois millions de doses de Sinopharm, également de Chine, et environ 9,2 millions de doses d’Oxford-AstraZeneca du Royaume-Uni, principalement produites localement par Siam Bioscience, au 16 juillet. 3,5 millions de personnes, soit seulement 5 % environ de la population totale, ont été complètement vaccinées à ce jour.

92 pays à revenu faible à moyen ont rejoint le programme COVAX, dans le cadre duquel ils reçoivent des vaccins approuvés par l’OMS donnés par des pays plus riches, comme les États-Unis, le Royaume-Uni, l’UE, la Chine et le Japon.

La Thaïlande est en train de rejoindre le programme d’accès mondial aux vaccins COVID-19, ou COVAX, qui est une initiative mondiale visant à fournir un accès équitable aux vaccins COVID-19 dirigé par Gavi, ou la Vaccine Alliance, la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Bien que la Thaïlande ne fasse pas encore partie du programme, environ 1,5 million de doses de vaccin Pfizer seront données au pays par le gouvernement américain dans les prochains jours.

«Je m’excuse auprès des gens que l’Institut national des vaccins n’ait pas réussi à se procurer une quantité suffisante de vaccins pour la situation imprévue, bien que nous ayons fait de notre mieux. Les mutations (du virus) étaient quelque chose qui ne pouvait pas être prédit, qui ont provoqué une propagation plus rapide que l’année dernière. L’effort d’approvisionnement en vaccins ne correspondait pas à la situation », a déclaré le Dr Nakorn.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

3 replies on “Le directeur de l’Institut national thaïlandais des vaccins présente ses excuses”

  1. Ce responsable nous prend pour des imbéciles. Il prétend n’avoir pas pu prévoir à cause des mutations du virus.
    Heureusement que, dans les autres pays, il n’y a pas eu de mutation du virus….

  2. Quel honte à ce monsieur de sortir des conneries pareil. Le covid à toujours muter depuis sont apparition. Le peuple Thaïlandais est laisser à l’abandon par c’est politicien qui ne pense qu’à rester au pouvoir plutôt qu’à démissionner. Ce que ne dit pas l’article est que les doses du vaccin AstraZeneca ont été donner à l’armé et leurs famille. J’espère vraiment que les chose vont changer très vite car la situation va être catastrophique dans peu de temps.

  3. Lorsque je lis sa déclaration, il ne s’excuse pas, il se justifie.

Comments are closed.