La Thaïlande poursuivra son programme de vaccination contre la COVID-19 en utilisant principalement le vaccin d’AstraZeneca.

Selon les autorités thaïlandaises le vaccin AstraZeneca n’a pas provoqué (à de très rares exceptions près) d’effets secondaires graves chez les personnes récemment vaccinées en Thaïlande.

Cependant, le Danemark a annoncé cette semaine qu’il cesserait complètement d’utiliser le vaccin AstraZeneca, devenant ainsi le premier pays européen à le faire, en raison de soupçons d’effets secondaires rares mais graves.

L’Institut national des vaccins de Thaïlande a déclaré défend l’efficacité du vaccin AstraZeneca comme étant efficace à 100% pour prévenir les décès dus au coronavirus

Le directeur de l’Autorité sanitaire danoise, Soren Brostrom, a déclaré aux médias que la campagne de vaccination du Danemark se poursuivrait, mais sans le vaccin AstraZeneca.

A la suite d’injections du vaccin AstraZeneca, deux cas de thrombose grave, dont un mortel, avaient été relevés au Danemark chez des personnes jusqu’alors en bonne santé.

Les quelque 150.000 personnes qui ont déjà reçu une dose du vaccin vont donc se voir proposer un autre vaccin pour leur seconde dose, selon les autorités danoises.

L’Union européenne a déclaré la semaine dernière avoir trouvé un lien possible entre le vaccin et de très rares formation de caillots sanguins, tout en avertissant que le risque de mourir du COVID-19 était beaucoup plus élevé que le risque d’effets secondaires rares.

La majorité des pays européens qui avaient suspendu l’utilisation du vaccin l’ont reprise, le plus souvent en fixant une limite d’âge.

50% de la population vaccinée d’ici la fin de l’année

La Thaïlande compte sur l’utilisation de 71 millions de doses du vaccin AstraZeneca et de deux millions de doses du vaccin chinois CoronaVac développépar la société chinoise Sinovac Biotech pour inoculer environ 35 millions de personnes, soit 50% de la population d’ici la fin de cette année.

À ce jour, les autorités thaïlandaises ont administré 581 308 doses des deux marques à environ 290 000 personnes, soit environ 0,5% de la population totale de la Thaïlande estimée à 69 millions d’habitants.

Deux personnes – un moine très âgé atteint d’une maladie cardiaque chronique et un homme de 41 ans également atteint de problèmes coronariens – sont décédées après avoir été vaccinées. Cependant le ministère de la santé a exclu tout lien direct entre ces décès et la vaccination.

Le vaccin AstraZeneca en première ligne

La Thaïlande administre en ce moment deux vaccins COVID-19: le vaccin AstraZeneca, qui a été développé conjointement par AstraZeneca et l’Université d’Oxford, et le vaccin Sinovac fabriqué par la Chine.

La Thaïlande recevra 26 millions de doses de vaccin cette année pour divers groupes de la population thaïlandaise grâce à a un partenariat avec AstraZeneca, qui a développé le vaccin avec l’Université d’Oxford au Royaume-Uni.

Selon Reuters, AstraZeneca a signé plusieurs accords avec des entreprises et des gouvernements du monde entier pour fournir plus de trois milliards de doses du vaccin alors qu’elle se rapproche des premiers résultats d’un essai clinique de stade avancé.

Lire aussi La Thaïlande va produire le vaccin d’AstraZeneca contre la Covid-19 – Thailande

Une production locale destinée aux pays de l’Asean

Outre la fourniture du vaccin à la Thaïlande, AstraZeneca s’est engagé à soutenir également une production de masse locale des doses de vaccins Covid-19 par Siam Bioscience.

Siam Bioscience est une entreprise détenue par CPB Equity, une société de capital risque filiale du Crown Property Bureau, la holding financière qui contrôle les biens de la couronne et du roi de Thaïlande.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 replies on “La Thaïlande continuera d’utiliser le vaccin AstraZeneca”

  1. Serait il meilleur en Thaïlande, le vaccin Astra Zeneca ? Le bénéfice risque trop important en défaveur de ce vaccin. Quelques effets secondaire Okay, mais la, ça sent fortement le sapin. C’est pas le but recherché ?

  2. Le risque avec une anesthésie est de 1 mort pour 150 000.
    Le risque avec la pilule contraceptive est de 1 pour 225 000
    Le risque avec le vaccin AstraZeneca est de 1 pour 500 000.
    Voilà les chiffres…

Comments are closed.