Catégories
Retraite

Retraite en Thaïlande : le compte est-il toujours bon ?

Avec la baisse continue de l’euro, ou la hausse du thaï baht, la retraite en Thaïlande est-elle toujours une solution idéale pour améliorer ses conditions de vie et son pouvoir d’achat ?

La réponse est encore assez largement positive pour une majorité de retraités, même avec des moyens modestes, mais pour combien de temps ?

La question mérite d’être posée car au delà de l’évolution du cours des devises, pour l’instant défavorable à l’euro, les salaires et le coût de la vie sont en ce moment en train d’augmenter de manière assez significative en Thaïlande.

Certes avec un salaire minimum de 300 baht par jour (environ 8 euros) il y a de la marge, mais la Thaïlande d’aujourd’hui n’est plus celle des années 80, ou même des années 90 : elle est une nation qui aspire à développer sa classe moyenne et à ne plus reposer exclusivement sur une main d’œuvre bon marché pour son développement économique.

Les produits français comme le fromage et le vin rouge, considérés comme produits de luxe sont lourdement taxés et font exploser le budget
Les produits importés, considérés comme produits de luxe sont lourdement taxés et font exploser le budget

Il est toujours difficile de faire des comparaisons, mais en France le SMIC horaire était de 7 francs en 1977, ce qui corresponds à peu près au minimum actuel de la Thaïlande pour une journée de huit heures.

Compte tenu de la  croissance et du dynamisme de l’économie en Asie du Sud-Est, l’écart pourrait se réduire en beaucoup mois que les 35 ans qui semblent séparer les deux pays : rien que cette année le salaire minimum a augmenté de 40%…. En France il faut dix ans pour obtenir le même résultat.

Dès lors, le coût de la vie ne peut que suivre une courbe ascendante qui suit l’évolution des salaires et du pouvoir d’achat.

Le site d’information Retraite-etranger.fr a fait le calcul suivant : pour une pension mensuelle d’un montant inférieur à 800 euros, la destination idéale pour une retraité français est le sud-est asiatique, avec des pays comme la Thaïlande, l’Indonésie, la Malaisie ou encore le Vietnam.

Un couple de retraités locataires y dépenserait 50 % de moins qu’en France, 36 % de moins s’il est propriétaire.

Mais attention, il faut adopter le mode de vie local : transports en commun, alimentation… Les produits français comme le fromage et le vin rouge, considérés comme produits de luxe sont lourdement taxés et font exploser le budget.

Le budget estimatifs de base pour un couple de retraité français vivant sans excès en Thaïlande couvre tous les besoins courants mais ne prend pas en compte les budgets santé, automobile et déplacements internationaux dont les montants dépendent trop largement de vos style et confort de vie.

Sur cette base, un couple de retraités, locataire de son logement et résidant en Thaïlande, dépenserait 2,72 fois moins qu’en France.

Attention aux dépenses de santé

C’est un point à ne pas négliger dans les calculs, surtout quand on dépasse le cap des 70 ans quand le montant des dépenses de santé à tendance à augmenter assez rapidement. Or la CFE qui assure la sécurité sociale des Français à l’étranger ne rembourse pas les frais réels, mais seulement les frais sur la base du tarif normalisé pratiqué en France. Sans une assurance privée en plus de la couverture de base CFE, vous risquez d’avoir à payer de votre poche plus qu’en France.

Dans la plupart des cas vous devrez aussi faire l’avance des frais, pour être ensuite remboursé.

La CFE a signé trois conventions avec  des hôpitaux les engageant à respecter certains tarifs, mais de plus en plus de personnes âgées, séniles sont hospitalisées alors qu’il n’y a pas de service de gériatrie. Il n’y a pas de prise en charge, il est d’autant plus difficile de trouver des places que les frais d’hôpitaux ne sont pas toujours payés par ces personnes souvent démunies.

a fait remarquer Claudine Lepage, Sénatrice des Français établis hors de France. Lire la suite »

Un visa qui suppose certaines ressources

La réglementation thaïlandaise permet d’instruire à partir de son pays de résidence un dossier visant à obtenir une autorisation de visa de long séjour (une année) pour s’installer en Thaïlande et y résider pendant sa retraite à partir de 50 ans. La procédure est la suivante :

La demande de visa non-immigrant catégories « O-A » doit être appuyée des documents suivants :

  • une attestation de retraite de l’organisme de retraite dont relève l’intéressé, avec mention de son âge et du montant de la pension de retraite dont il bénéficie (au minimum 65.000 Bahts par mois ou 800.000 Bahts par an)
  • A défaut une justification d’une banque indiquant un minimum de 800.000 Bahts déposé sur le compte depuis au moins trois mois si l’intéressé ne possède pas d’attestation de retraite
  • Il est possible de combiner les deux facteurs pour obtenir la somme de 800.000 bahts : par exemple une retraite de 1000 euros pas mois (équivalent à 480.000 baht) et en plus 320.000 baht sur un compte en banque.
  • deux photographies de l’intéressé au format 4 x 6 cm. (récentes de 6 mois maximum)
  • une photocopie de son passeport valable au moins 18 mois à la date de la demande.
  • une photocopie de l’acte de naissance, de l’acte de mariage si l’intéressé est déjà marié et souhaite obtenir un visa pour son conjoint (la somme de 800.000 baht pet alors servir de justificatif pour deux visas)
  • le formulaire de demande de visa de long séjour catégorie « O-A »

Remarque : la somme de 800.000 baht si elle déposée sur un compte en banque pour l’obtention du visa peut être ensuite dépensée pendant l’année d’obtention du visa, mais au moment du renouvellement vous devrez de nouveau présenter un justificatif de la banque avec les 800.000 bath au crédit du compte.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

25 réponses sur « Retraite en Thaïlande : le compte est-il toujours bon ? »

« Remarque : la somme de 800.000 bahts si elle déposée sur un compte en banque pour l’obtention du visa peut être ensuite dépensée pendant l’année d’obtention du visa, mais au moment du renouvèlement vous devrez de nouveau présenter un justificatif de la banque avec les 800.000 bath au crédit du compte. »

oui mais la somme doit être sur le compte pendant 2 mois avant la demande de 1ere année et 3 pour la demande de renouvellement suivant!!!! du moins c’est ce que j’ai été demande de faire.

Salut tout le monde,
Je compte m’installer dans ce beau pays et profiter d’un visa retraité; mes questions sont les suivantes : Je réside en Polynésie française et je dois donc faire ma demande de visa « retraité » dans les pays asiatiques limitrophes, donc je comptais le faire à l’ambassade de Thaïlande à Singapour par exemple. Les documents doivent-ils tous être traduits en Anglais ou Thaï ? Pour le compte en banque je suppose que je dois faire un saut d’abord en Thaïlande pour l’ouvrir, verser les 800,000 baht puis attendre 3 mois, n’est ce pas ? Dois je présenter un visa quelconque à ma banque pour l’ouverture d’un compte, dans ce cas comment procéder ? (c’est le chat qui se mord la queue puis que je dois avoir un compte en banque pour obtenir mon visa) à moins que j’aille sous un visa touriste puis je sors en j’y retourne dans 3 mois, ça risque d’être cher tout ça. Vos expériences et conseils seront les bienvenus, d’avance merci !

Bonjour ,les Francais de Thailand ,pour ma part ,je suis venu en Thaïlande pour la première fois début 90 ,c’est vrai que dans certaines villes comme Phuket la vie est bien différente .J’y suis resté presque 4 ans,et il me tardait de partir pour Bangsaphan ,un petit village (env 15000 habitants )ou je retrouve avec nostalgie ,la Thaïlande que j’ai connu il y a vingt ans .Tout y est beau (20km de plage avec les palmiers en bordure,les cascades ,lacs etc..) , et surtout les quelques farang qui vivent la , y viennent pour d’autres motifs que ceux qui passent ou résident dans des villes comme Phuket et Samui . Mais pour prétendre connaitre les Thaïlandais , je pense que même si l’on y est né ,on restera un farang ,c’est a dire celui que l’on respecte tant qu’il a de l’argent et s’il ne cherche pas a imposer comme certains leur facon de vivre a l’européenne ,ceci est valable pour nez ,gorge oreille , pour la culture ,un petit voyage a Bangkok qui n’est ni Berlin ou Londres ou Paris ,mais avec internet ,vous pouvez assister a presque toutes les manifestations culturelles que vous aimez ..Laisser son ancien mode de vie (ses colères ,ses certitudes ,sa notion du temps ,etc…) pour les séjours en France .Il est possible de vivre heureux en Thaïlande , mais ce ne sera qu’une anesthésie pour celui qui vit mal dans son pays .Passé l’effet merveilleux des paysages et autres , les problèmes de visas ,langage ,culture apparaissent et c’est a ce moment la que beaucoup retournent chez eux ,mais les poches vides .Je suis marié avec Siwanan depuis 4 ans et nous nous sommes connus il y a 8 ans.Je lui ai toujours dit que j’étais sans 1 sou et que jamais je ne ferais construire enThailande . C’est le test indispensable .

bonjour Chistian,
comme tu me cites et ne semble pas avoir bien compris mon propos, de ma faute peut être, je vais m’expliquer. loin de moi l’idée de faire vivre les autres comme je vis, thailandais ou autres, chacun sa vie, chacun ses gouts, chacun ses choix.
ce que j’écrivais c’est que ce que j’aime n’existe pas en Thaïlande, un concert, un film, une spectacle sur internet, sont des pis allés, et je n’ai pas envie d’y renoncer. il y a 2 jours à paris je suis allé voir un spectacle chanté sur les années 60. si je vivais en Thaïlande, je ne le verrai pas.
c ‘est pour moi l’un des freins qui fait que je n’y vivrai pas en permanence. l’autre est que ma femme et mes enfants sont français et vivent en France à moins de 10 minutes à pieds de chez moi et je ne me vois pas vivre sans eux.
maintenant, en Thaïlande j’y vais souvent mais en vacances pas pour y vivre.
si je n’avais pas d’enfants ou des rapports moins proches avec eux, une épouse thai et des moyens financiers réduits, je verrai sans doute les choses autrement.
une remarque au passe, à chaque voyage, je me rends compte que nous farang sommes de moins en moins appréciés et ce au profit des chinois pour des raisons essentiellement économiques. je me demande si à moyen terme si ce phénomène ne va pas s’étendre aux résidentes car dans ce pays (et dans bien d’autres) l’argent est la seconde religion.

Bonjour ,nez gorge oreille , tu as entièrement raison .La vie est une question de choix , et rester près de sa famille en est un très respectable .Si un jour ,tu reviens en Thaïlande , essaie de passer a Bangsaphan (170 km au dessous de Hua-Hin) , il n’y a pas de choses exceptionnelles a faire ou a voir , juste le fait de s’y sentir bien . En ce qui concerne l’argent ,ce n’est pas la seconde religion ,mais la premiere puisque beaucoup prient Bouddha pour en avoir…

nous avons prévu ma femme et moi de passer nos vacances en Thaïlande en aout prochain et suite à toi post, j’ai commencé à regarder les possibilités d’y séjourner car j’avoue que les grandes stations telle que samui, phukhet ou autres j’aimerai bien en changer.
ayant la haine du jet ski, pourrais tu me dire s’il y en a sur la plage.

Bonjour ,nez gorge oreille ,je te rassure ,sur les 25 km de la plage principale bordée de palmiers ,je n’en ai jamais vu a ce jour .Idem pour les bateaux ,il y a bien quelques longues queues qui partent a la pêche le matin de bonne heure ,(le meilleur moment pour profiter de la plage , chercher les coquillages pour l’apéritif du lendemain..)J’ai quelques photos sur facebook au nom de christian moreau et comme il y en a beaucoup du même nom , je suis assis sur une banquette de bateau avec ma femme .Je t’en aurais bien fait parvenir ,mais ne connais pas la solution .

Bonjour , l’article 1000 € > 48000 baths ce n’est plus le cas pour l’instant compter 38 Thb pour 1 € ce qui n’est pas pareil .
Aussi pour répondre à la personne qui veux camper 1 ; pas de risque d’agression 2 pas de camping à ma connaissance 3 ne pas sous estimer la chaleur !

merci tomasck vous me rasurez pour ce qu’il set de la chaleur j’en prend note mais au japon en se moment nous avons entre 30et 35degret et ce n’ai pas encore les grande chaleurs ;Abientot peutetre bolatre j c

bonjour je pense bien connaitre la thailande j’y vis depuis environ 14ans principalement a phuket mais j’ai demenage en janvier pour le nord phetchebun ville tres sympa entre krung thet et chang mai je vis avec une thai et ici la vie est vraiment cool et sympa phuket n’est plus la thailande mais miami!!! attention venir passer 3 mois en vacances et vivre a l’annee c’est pas la meme chose !!!!bon sejour au pays de sourire !!!

bonjour Léon,

pourriez vous, expliquer non les bons cotés de la Thailande, que nous connaissons et voyons au quotidien, mais les mauvais cotés, notamment pour un retraité occidental.

bonjour tout depend de la region ou vous desirez vivre !! le nord est beau calme souriant la vraie thailande mais la mer a 400kms joueur de golf et ayant vecu a phuket ma region me convient tres bien parcourt sympa pas cher aPhetchabun ou nous vivons a vec ma femme thai la vie est 3 fois moins chere qu’a phuket mais ici on parle francais anglais un peu !!! mais avec le temps!! hopitaux er docteur pas de problemes et facile de circuler avec les bus voila si vous voulea en savoir plus pouvez me questionner

Bonjour,
Retraité du milieu ouvrier,je vis à Krabi avec ma compagne thai.Je connais bien le pays et l’Asie en générale depuis une trentaine d’années.Mon avis personnel est que depuis 5/6 ans les prix en moyenne ont bien augmentés.En ayant une vie « à la thai »,on peut vivre passablement avec 500€,mais si vous achetez une maison ici (à Krabi pour moins de 3 millions de baths vous n’avez pas grand chose).Les produits (entretien,peinture,jardin etc) ou outillages sont parfois aussi chers qu’en France et de (beaucoup) moindre qualité.Je pense vivre normalement sans exces,mais mes 1200 € y passent aisément .Nous avons aussi une petite voiture.C’est surtout au niveau gastronomie on l’on s’y retrouve,bien que là aussi tout à bien changé et augmenté.N’oublions pas que pour un repas , nous ne mangeons qu’un plat (souvent bien suffisant),pour environ de 100 à 200 Baths par personne (déjà aux environs de 4€)Je me restaure à moins aussi bien sur…..Une « cannette  » de bière est entre 35 à 60 baths (entre 1 € et 1,50€ ce n’est déjà plus les tarifs d’il y a a peine 10 ans!!).Vous me direz ,je peux boire de l’eau..j’en bois bien sur rassurez vous!!
Pour moi vivre « à la française « ,c’est à dire sans trop de restrictions,prévoir dans les 1000€.
Tout ce que j’ai écris plus haut sont bien sur des moyennes pour moi et ma compagne (qui aussi par ses « combines et étant du pays m’évite bien des frais plus important,il faut aussi le préciser).Nous ne nous privons pas,mais les clichés du pays peu onéreux est à revoir !!
Bon séjour à vous tous au pays du sourire….pas systèmatique….
Nours52

Vivre en Thaïlande quant on a une retraite faible, ça se comprend avec 800 ou 900 euros par mois la vie est dure en France. par contre si on a les moyens c’est autre chose, le sourire thai n’est pas tout et la nullité de la vie culturelle y est telle que l’Europe, la France en particulier est infiniment plus attrayante.

Je rêve, j’ai bien lu ? … « la nullité de la vie culturelle » ? Vous parlez de la Thaïlande ? Alors je ne connais pas la même Thaïlande que vous …

théatre, cinéma, concert, conférence, visite de musées… il y a quoi en Thailande à part le Bouddishme.
expliquez moi.

nous nous allons en Thaïlande trois mois par an , et effectivement la vie a augmenter , mais c’est quand plus abordable q’en france, de toute façon tant que nous pourrons allez dans ce beau pays , nous irons , les gens sont charmants et beaucoup plus respectueux que les Français

j’aimerai savoir s’il est possible de camper en thailande sans risquer de se fair egorger,ou voler le peux que l’on a ou meme violer comme en inde Merci bolatre j c

Laisser un commentaire