Catégories
Politique

12 étudiants contestataires accusés de lèse-majesté

La répression à l’encontre des étudiants contestataires en Thaïlande a franchi une nouvelle étape avec l’utilisation de la loi dite de lèse-majesté qui prévoit jusqu’à 15 années d’emprisonnement.

La police a convoqué hier et aujourd’hui 12 des principaux membres du groupe d’opposition Khana Ratsadon, pour leur signifier des accusations de lèse majesté.

La décision de la police d’invoquer le tristement célèbre article 112 du code pénal thaïlandais, qui prévoit jusqu’à 15 ans d’emprisonnement pour crime de lèse-majesté, a été prise à l’encontre des principaux dirigeants des récentes manifestations exigeant une réforme de la monarchie thaïlandaise.

Elle précède une manifestation de masse organisée aujourd’hui par le groupe Khana Ratsadon, qui devait avoir lieu au Crown Property Bureau, et qui a été reprogrammée au dernier moment devant le siège de la Siam Commercial Bank (SCB) dont le roi de Thaïlande est un des principaux actionnaires.

Les 12 dirigeants de Khana Ratsadon qui devraont répondre de ces accusations sont:

  1. Parit «Penguin» Chivarak – huit autres procédures pénales en cours
  2. Panasaya «Rung» Sitthijirawattanakul – six autres procédures pénales en cours.
  3. Panupong Jardnok ou Mik e Rayong – quatre autres procédures pénales en cours.
  4. Anon Nampa – quatre autres procédures pénales en cours.
  5. Passaravalee «Mind» Thanakitvibulphol – trois autres procédures pénales en cours.
  6. Chanin Wongsri – deux autres procédures pénales en cours.
  7. Chuthatip Sirikhan 
  8. Tadthep Ruangprapaikitseri
  9. Atthaphol Buapat
  10. Chukiat Saengwong
  11. Sombat Thongyoi
  12. Piyarat Chongthep

Parit «Penguin» Chivarak  a déclaré, sur con compte Facebook qu’il avait reçu une convocation sur deux chefs d’accusation, à son domicile la nuit dernière, à savoir lèse majesté et violation de la loi sur la criminalité informatique.

La police dans plusieurs districts a demandé des mandats d’arrêt, mais les tribunaux ont rejeté leurs demandes au motif que ces dirigeants de la contestation sont des personnalités publiques et ont un domicile fixe.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • on a entendu qu on les aime bien ces étudiants aller comprendre ?