Catégories
Politique

Le parti d’opposition Future Forward échappe à la dissolution

La Cour Constitutionnelle de Thaïlande s’est prononcée aujourd’hui contre la dissolution du parti d’opposition Future Forward

La Cour Constitutionnelle de Thaïlande s’est prononcée aujourd’hui contre la dissolution du parti d’opposition Future Forward qui était accusé de conspiration contre la monarchie.

La Cour devait se prononcer sur une accusation de « sédition » qui repose sur des liens supposés entre le FFP et la secte Illuminati, car son logo en forme de pyramide ressemble à celui de la secte.

La Cour constitutionnelle a jugé insuffisantes les preuves présentées par l’accusation pour dissoudre le Future Forward Party.

Dans leur verdict, les juges ont déclaré que les preuves présentées n’étaient pas suffisamment solides pour justifier la dissolution du parti et pour étayer les allégations selon lesquelles le parti complotait pour renverser la monarchie constitutionnelle.

Le parti n’est pas pour autant tiré d’affaire car Future Forward devra également comparaître devant le tribunal dans une affaire impliquant un prêt de 191 millions de bahts que le chef du parti Thanathorn Juangroongruangkit a accordé à son parti.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.