La Thaïlande reste une destination qui attire de nombreux investisseurs immobiliers, mais en matière de transparence, elle a encore des progrès à faire.

L’indice de transparence immobilière de l’agence Global Real Estate JLL mesure quels sont les qui pays fournissent les environnements les plus favorables pour les investisseurs immobiliers.

L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont en tête de liste dans la région Asie – Pacifique, suivis par Singapour, Hong Kong et le Japon.

Attention, il ne s’agit pas ici de juger la rentabilité d’un investissement immobilier, mais seulement le respect de certaines garanties juridiques, et l’accès aux données du marché.

Singapour et Hong Kong se disputent la première place en Asie

Singapour et Hong Kong restent au coude à coude pour la première place en Asie; cependant, les deux marchés ont enregistré peu de progrès cette année et continuent d’être à la limite de la catégorie «hautement transparent».

L’Australie et la Nouvelle-Zélande sont les deux seuls pays de la région Asie-Pacifique à figurer dans le segment de marché « hautement transparent », qui ne comprend que 10 pays, dont la France en 5e position.

La Thaïlande se classe 38e seulement, dans le segment des marchés semi-transparent, loin derrière la Malaisie (28) et même après certaines villes d’Inde (36), et plus surprenant juste après la Grèce (37) et le Luxembourg (35), mais aussi loin devant le Vietnam (68).

La région Asie – Pacifique continue à faire des progrès en matière de transparence, mais les progrès ne sont pas uniformes dans toute la région avec de grandes disparités qui persistent encore entre les marchés.

jllrealestatetransparencyindex2016
L’indice de transparence de l’agence Global Real Estate JLL mesure quels sont les qui pays fournissent les environnements les plus favorables pour les investisseurs immobiliers dans le monde

L’ Australie et la Nouvelle – Zélande ont maintenu leurs positions au sommet du classement régional  dans la catégorie «très transparent».

A l’autre extrémité du spectre, le Myanmar a gardé le titre du marché le moins transparent en Asie – Pacifique, mais des progrès modérés ont été réalisés suite à des réformes économiques et politiques importantes.

Couvrant 109 marchés dans le monde entier, l’indice de transparence Real Estate Global JLL quantifie la transparence sur la base de 139 variables relatives au processus de transaction immobilière dans un pays donné, aux normes réglementaires et juridiques, à la gouvernance d’entreprise, à la mesure du rendement et  à la disponibilité des données.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire