Catégories
Immobilier

Immobilier Bangkok : les prix ne baissent pas

Thai Property Group

Le marché immobilier à Bangkok fait preuve d’une étonnante résilience malgré l’aggravation de la situation économique et l’instabilité politique en Thaïlande. L’impact de ces facteurs négatifs est très net sur le niveau de l’offre neuve, qui est en recul de 36%, mais les prix restent étonnement stables.


Selon l’agent et consultant immobilier  Knight Frank Chartered (Thaïlande), le niveau l’offre neuve dans le secteur immobilier de Bangkok a diminué de 36% au cours du premier trimestre 2009, (par rapport au 4e trimestre 2008) avec seulement 1.671 unités lancées dans les trois premiers mois de l’année .

Le taux de placement pour les nouvelles unités de condominiums dans la capitale a enregistré une légère baisse, passant de 42% au 4e trimestre 2008 à 40% au 1er trimestre 2009.

L'offre de nouveaux projets à Bangkok est en recul, mais les prix ne baissent pas
L'offre de nouveaux projets à Bangkok est en recul, mais les prix ne baissent pas

Plus surprenant, les prix de vente, sont en légère augmentation, gagnant 1,1% au premier trimestre 2009. Le prix de vente moyen des unités de condominium à Bangkok dans le quartier central des affaires (Sathorn et Silom) est actuellement de 123000 baht au mètre carré et de 121000 baht au mètre carré dans le quartier de Sukhumvit. Ce niveau de prix concerne donc des transactions sur des biens haut de gamme.

Knight Frank prédit une offre au même niveau pour le deuxième trimestre de 2009, car les promoteurs ont tendance à retarder le lancement de nouveaux projets en réponse à la baisse de la demande. Les nouveaux lancements en prévision sont susceptibles d’être situés pour la plupart, le long des routes de transport en commun (BTS et métro), et les prix devraient rester stables, a déclaré Knight Frank .

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire