Des propriétaires exaspérés par les retards de livraison refusent de payer leurs prêts immobiliers, contribuant à aggraver la crise du secteur. Une révolte financière qui fragilise le secteur de l'immobilier, qui représente plus d'un quart du PIB de la Chine.

La suite est réservée aux abonnés - Déjà abonné ?   Se connecter   Pas encore abonné ?    Abonnez-vous pour lire la suite    

Rédaction Bangkok

Rédaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est située à Bangkok et est constituée de journalistes pigistes et de stagiaires