Si un couple mixte ou de Français peut engager d’un commun accord une procédure selon la loi locale, il est également possible pour tout Français de traduire son conjoint (même étranger) devant la justice française.

La suite de cet article est réservé à nos abonnés

Connexion à votre compte abonné (nouvelle fenêtre)

ZEN

Un an

39 45 /an
  • Accès à tous les articles
  • Paiement unique
  • Pas de Renouvellement automatique

6 mois

28
  • Accès à tous les articles
  • Paiement unique
  • Pas de Renouvellement automatique

Se connecter avec un réseau social pour lire cet article

Laisser un commentaire