Catégories
Commerce

Thaïlande : le premier ministre se rendra en Chine fin mars

Le Premier ministre thaïlandais Abhisit Vejjajiva est attendu en visite officielle en Chine fin mars afin de s’entretenir avec son homologue chinois de projets pour accroître le commerce, l’investissement et le tourisme, entre les deux pays.

En 2008, le commerce bilatéral entre la Thaïlande et la Chine a été évalué entre 30-35 milliards de dollars.
Les deux pays ont déjà convenu que leurs échanges commerciaux,  devraient atteindre les 50 milliards de dollars  en 2010, tandis que les investissements chinois en Thaïlande devraient atteindre 6,5 milliards de dollars. Le nombre de touristes chinois en visite au Royaume est estimé à environ trois millions par an.

La Thaïlande cherche a développer le commerce avec la Chine

Des fonctionnaires du ministère thaïlandais du Commerce se sont rendu en Chine à la fin du mois de février lorsque les autorités chinoises ont réaffirmé que Pékin n’avait pas de politique ou de mesures commerciales protectionnistes empêchant l’importation de produits agricoles thaïlandais.

La Thaïlande envisage d’exporter des fruits, en particulier des longanes, dans cinq villes de Chine entre la fin de mars et avril, à l’occasion d’une opération de promotion à l’échelle nationale, budgétisées pour un montant estimé 85 millions de baht.

En raison de la crise économique aux États Unis et au Japon, les deux principaux partenaires commerciaux de la Thaïlande, le royaume cherche aujourd’hui à diversifier les revenus de son commerce extérieur. La Chine, moins affectée par la crise que les États Unis, et disposant de réserves de changes importantes, semble être une alternative privilégiée pour les exportations thaïlandaises. La Chine, d’autre part, souhaite investir dans de grands projets d’infrastructures en Thaïlande et a déjà exprimé son accord pour des prêts d’une valeur de 400 millions de dollars pour le financement d’un projet de transport de masse ici.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.