Catégories
Économie

Bangsue, la plaque tournante des TGV thaïlandais

La Thaïlande des TGV est définitivement lancée, et elle passera par la nouvelle gare géante de Bangsue dans le nord de Bangkok

Après des années de retards, de discussions et d’atermoiements, plusieurs chantiers de trains à grande vitesse sont définitivement lancés en Thaïlande.

Les deux projets actuellement en cours utiliseront la technologie chinoise HSR, l’un pour relier Bangkok à Khorat (2023) dans l’est du pays, et l’autre pour relier les deux aéroport de Bangkok à celui de U-Tapao près de Pattaya (2024).

Au centre de ce nouveau hub de transport pour la Thaïlande, figure la nouvelle gare centrale géante de Bangsue dont le chantier est déjà très avancé.

les dernières videos postées par les opérateurs du chantier démontre un degré d’achèvement impressionnant.

La gare de Bangsue devrait être inaugurée en 2021 pour remplacer l”ancienne gare de Hualamphong : une nouvelle plaque tournante qui desservira tous les trains utilisant la technologie HSR et le réseau ferroviaire existant du pays, qui passera de la simple voie à la double voie, ainsi que les nouvelles lignes de train aérien (BTS) en cours de construction dans les banlieues de Bangkok (Red Line, BlueLine etc..)

Le 24 octobre le groupe thaïlandais CP a signé un contrat avec la société d’État des chemins de fer thaïlandais (SRT) pour la construction d’une ligne à grande vitesse reliant les deux aéroports de Bangkok, Suvarnabhumi et Don Mueang, à trois provinces de l’Est.

La ligne prévue, partant de Don Muang puis passant par Bang Sue, s’arrêtera également à Makkasan, dans le centre de Bangkok, avant de poursuivre sur Chachoengsao, Chonburi, Sriracha et Pattaya, une destination touristique majeure située à 120 km au sud de Bangkok, dans le golfe de Thaïlande.

La desserte, qui devrait commencer en 2024, se terminera à l’aéroport U-Tapao, à Pattaya dans la province de Rayong.

Bien que la Thaïlande ait décliné les offres de prêts chinois, les projets sont considérés comme faisant partie de l’Initiative Ceintures et routes (Belt and Road ou BRI), un plan visant à connecter la Chine au reste de l’Asie par le biais de nouvelles infrastructures de transport.

Bangkok – Khorat en 77 minutes

Prévue pour être inaugurée en 2023, la première ligne de train à grande vitesse thaïlandaise est en construction aux côtés des voies ferrées existantes à Nakhon Ratchasima, une province du nord-est également connue sous le nom de Khorat.

Contrairement à la ligne des trois aéroports, les entreprises chinoises seront responsables de la quasi-totalité des travaux de construction. Commençant à Bangsue, cette “ligne de Khorat”, longue de 157 km, s’arrêtera à l’aéroport Don Mueang, et dans la capitale historique d’Ayutthaya avant de couper vers le nord-est pour rejoindre Saraburi et Pak Chong, près du célèbre parc national de Khao Yai.

Khorat – Nong Khai – Kunning

Pour le moment la ligne est prévu jusqu’à Khorat – mais le gouvernement envisage à long terme de prolonger la ligne vers le nord jusqu’à Nong Khai, située à 600 km au nord-est de Bangkok, qui abrite un passage frontalier très fréquenté vers la capitale laotienne de Vientiane.

Après avoir traversé le Mékong sur un nouveau pont, les passagers pourraient continuer vers le nord sur une autre ligne à grande vitesse actuellement construite au Laos. Le but ultime est de relier ces lignes à Kunming, dans la province du Yunnan, dans le sud de la Chine.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

4 réponses sur « Bangsue, la plaque tournante des TGV thaïlandais »

ligne vers Pattaya ou vers l’aéroport de Pattaya, dans l’idée de trouver un aéropoty moins saturé et d’accueillir ainsi plus d’avions ?

Les chinois deviennent , dans le monde , donc maintenant en Thaïlande les plus importants marchands de moyens de transport et de moyens de communication .
Heureusement la Thaïlande n entre pas dans leur système financier cette indépendance est meritoire

Et bien sûr se précipiter pour effectuer une ligne pour Pattaya … Il n’y avait pas plus urgent ? les obsédés en tous genres vont pouvoir arriver plus rapidement dans leur chambre d’hotel !

Si ces lignes se réalisent, et notamment le prolongement vers Nong Khaï, assez rapidement, Khorat devrait devenir la seconde ville de Thaïlande (en matière économique, en matière universitaire, Chiang Maï devrait conserver son rang). Déjà, depuis dix ans, elle change énormément….

Laisser un commentaire