Après le fiasco de la 4G, la Thaïlande avait été le dernier pays de l’Asean à l’adopter, le royaume espère être en mesure de déployer un réseau opérationnel de 5G dès 2020.

Le ministère thaïlandais de l’Économie numérique et de la Société a signé un accord afin de tester la 5G, avec 40 partenaires publics et privés. Le centre d’essai aura lieu dans le corridor économique de l’Est (CEE).

La 5G enjeu clé de la Thaïlande 4.0

La 5G est un objectif national du gouvernement thaïlandais et fait partie d’une feuille de route stratégique de 20 ans, a déclaré le secrétaire général de la Commission thaïlandaise de radiodiffusion et des télécommunications (National Broadcasting and Telecommunications Commission, NBTC), Takorn Tantasith.

En 2016, la Thaïlande a annoncé sa volonté de se moderniser et a lancé son projet 4.0, visant à faire sortir le pays du piège des revenus intermédiaires en faisant du pays une industrie de haute technologie.

L’Eastern Economic Corridor (CEE) comme zone de test


En 2018, le parlement thaïlandais entérinait l’Eastern Economic Corridor Act (CEE), soit la création d’une gigantesque zone industrielle de 13 000 km2 entre les provinces de Chachoengsao, Chonburi et Rayong, à l’est de Bangkok.


Le Dr Pichet Durongkaveroj, le ministre de l’Economie numérique et de la Société, a signé l’accord sur les tests d’utilisation 5G avec les 40 partenaires à l’Université de Kasetsart, sur le campus de Sri Racha (province de Chon Buri).

Depuis début février 2019 les infrastructures 5G se développent au centre d’essai de l’Université, appelé [email protected]

“Ce banc d’essai 5G incitera toutes les industries à passer à l’étape suivante de leur développement. Nous sommes impatients de collaborer avec d’autres fournisseurs et divers partenaires de manière ouverte et concertée pour réaliser l’innovation des services 5G en Thaïlande, et incuber de solides bases saines pour la 5G »

déclare Deng Feng, directeur général adjoint de Huawei Thaïlande

L’Université Chulalongkorn (Bangkok), sous l’égide de l’organisme de réglementation des télécommunications, possède également son centre d’essai.

Moins d’embouteillages à Bangkok et d’accidents de la route ?

Avec un débit jusqu’à 100 fois supérieur à la 4G (soit 200 fois supérieur au temps de réaction humain) et avec très peu de temps de latence, la 5G compte bien révolutionner le monde, aussi bien virtuel que réel.

La 5G amènera avec elle l’apparition des médias du future, de la réalité virtuelle et permettra par exemple de télécharger en quelques secondes des centaines de films en HD. Mais la 5G ne se résume pas à une nouvelle révolution internet.

Grâce à une connexion quasi-instantanée, c’est tout notre quotidien qui pourrait changer, avec l’apparition de « villes intelligentes » et d’environnements domotisés.

Les voitures seraient toutes connectées les unes aux autres, mettant ainsi non seulement fin aux embouteillages mais aussi aux accidents de la route, les deux grands fléaux thaïlandais.

La distance ne sera presque plus un obstacle, et les chirurgiens seraient capables d’opérer depuis l’autre bout du monde.

Le partenariat thaïlandais a pour but de tester et d’offrir l’expérience de la 5G à des millions de consommateurs dans les secteurs de l’éducation, de l’automobile, de la production, de l’industrie ainsi que de la santé, qui bénéficieront grandement des technologies de la prochaine génération.

Un nouvel enjeu géoéconomique

Les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine sont particulièrement virulentes. Le gouvernement américain a interdit aux entreprises américaines de vendre des fournitures à Huawei, ce qui a conduit Google à révoquer la licence du système d’exploitation Android de Huawei sur tous les smartphones Huawei.

La Thaïlande envisage d’attirer le géant chinois des télécoms Huawei et les fournisseurs américains pour soutenir le développement des infrastructures et le déploiement expérimental des services 5G.

Par ailleurs la NBTC (la Commission thaïlandaise de la radio et de la télévision) a aussi appelé les principaux fournisseurs du monde à coopérer pour déployer à titre expérimental la 5G, notamment Intel, Cisco, Qualcomm et IBM.

« Le choix d’une politique neutre pour développer la 5G dans le contexte de tension commerciale croissante entre la Chine et les Etats-Unis devra permettre à la Thaïlande de tirer parti des technologies les plus appropriées de ces deux puissances »

a souligné Takorn Tantasith, secrétaire général de la NBTC

Huawei détrône actuellement les géants américains en Thaïlande

Jusqu’à présent, seul Huawei a accepté la coopération avec la NBTC et l’université de Chulalongkorn tandis que les autres ne se sont pas encore engagés.

Huawei a investi un total de 5 millions de dollars (156 millions de Bahts) pour la plateforme d’essai au Sri Racha.

Malgré les efforts déployés par les États-Unis pour dissuader leurs alliés d’utiliser la technologie Huawei pour des raisons de sécurité, la Thaïlande et de nombreux autres pays ont ignoré ces recommandations et ont entièrement souscrit aux investissements de l’entreprise chinoise.

En parallèle, le ministère américain du commerce étudie les possibilités d’affaires et de coopération pour promouvoir les entreprises de technologie américaines afin  d’accroître les investissements dans le secteur thaïlandais des télécommunications, en particulier pour l’adoption des technologies 5G.

Dans le passé, des entreprises américaines comme Qualcomm, Motorola et Lucent ont été des acteurs dominants dans le développement de l’infrastructure des télécommunications en Thaïlande, mais la pression sur les prix (et probablement quelques réglementations nationales lourdes) a poussé ces entreprises hors du marché, donnant un avantage à Huawei et Ericsson.

Cependant, les entreprises américaines ont toujours un intérêt dans l’avenir 5G thaïlandais, mais aussi dans l’Asie du Sud-Est, avec des géants technologiques comme Google, Amazon et Apple, toujours leaders dans l’innovation numérique et le développeront des applications.

Principales sources :

https://www.bangkokpost.com/business/1694856/us-looks-for-thai-5g-entry-point

4/5 (1 Review)

Laisser un commentaire