Accueil Économie La Thaïlande prend de l’avance sur les marchés cryptographiques

La Thaïlande prend de l’avance sur les marchés cryptographiques

Les crypto-monnaies, ces devises virtuelles dont le Bitcoin fut le pionnier en 2008, restent une sorte de mystère pour de nombreux États occidentaux.

La Thaïlande, quant à elle, investit dans la chaîne de blocs et prend la tête des pays asiatiques en autorisant les transactions en crypto-monnaies et en se préparant à mettre en circulation sa propre devise cryptographique.

Chaîne de blocs et monnaies cryptographiques – qu’est-ce que c’est ?

La valeur de ces monnaies décentralisées qui font la une des magazines boursiers depuis la fin des années 2000 est étroitement liée à la technologie dite en chaîne de blocs (blockchain), qui consiste à utiliser la puissance informatique des nœuds (ordinateurs) d’un réseau international pour miner (valider des transactions et recevoir une rémunération).

Les principaux avantages en sont l’impossibilité supposée de frauder et l’absence d’organe d’autorité centrale, mais on a aussi accusé ces monnaies de financer les réseaux criminels et de ne constituer que des bulles spéculatives prête à éclater, emportant au passage des centaines de milliards de dollars d’investissements.

La Thaïlande et les monnaies cryptographiques – une histoire de longue date

Considérée depuis longtemps comme un des pays les plus bienveillant à l’égard de ces monnaies alternatives, la Thaïlande se penche depuis un peu plus d’un an sur la possibilité de légaliser les transactions cryptographiques.

La Commission Thaïlandaise de la Sécurité et des Échanges (SEC), l’autorité responsable  de réguler le marché des échanges cryptographiques, annonçait au printemps dernier les conditions d’échange et d’Initial Coin Offering, la première levée de fonds qui permet de lancer une monnaie cryptographique.

Au même moment, la SEC invitait les plateformes d’échanges cryptographiques à poser leur candidature pour obtenir une licence thaïlandaise.

Parmi les conditions imposées à ces vendeurs de jetons, un capital minimum d’1 million de Baht thaïlandais faisait mine d’exiger un minimum de coussin financier de la part des prétendants à ce drôle de jackpot.

Et maintenant ?

On estime aujourd’hui à plus de 122 milliards de dollars le marché mondial des crypto-monnaies, dont 64 milliards sont attribués au seul Bitcoin. Voilà qui explique ce qui a poussé la Thaïlande à créer sa propre plate-forme d’échange et de gestion de ces monnaies numériques.

Loin de rejeter ces monnaies modernes qui font parler d’elles, et pas toujours en bien, dans le monde entier, le gouvernement thaïlandais s’efforce plutôt d’encadrer le marché par des régulations locales et par la légalisation de certaines des monnaies cryptographiques jugées les plus fiables.

Ainsi, dans le cadre de l’officialisation de sept crypto-devises, la Thaïlande légifère également pour limiter la vente de jetons non-autorisés en promettant aux contrevenants des amendes d’une somme minimum de 500.000 bahts (14 000 euros) et jusqu’à deux ans d’emprisonnement.

Nul ne sait si le pari que fait la Thaïlande d’inviter chez elle un mode de transaction dont se méfient encore les grandes puissances mondiales aura une fin heureuse, mais il est certain que la décision a d’ores et déjà attisé l’intérêt des grands groupes multinationaux.

Nombreuses sont les sociétés étrangères et notamment coréennes à investir leurs propres jetons sur les marchés thaïlandais, et la banque centrale thaïlandaise elle-même vient de présenter le programme Inthanon, sa propre initiative cryptographique.

4.6/5 (5 Reviews)
Avatar
Redaction Bangkok
La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire

Le TGV qui reliera la Chine à Singapour en passant par Bangkok

La construction d'un chemin de fer à grande vitesse, utilisant la technologie chinoise, est au cœur du projet de la Thaïlande qui ambitionne de se positionner comme le centre logistique de l'Asean.

Le baht thaïlandais, nouvelle monnaie refuge

Nouvelle devise refuge sur les marché monétaires, le baht thaïlandais devrait poursuivre sa hausse en 2020, poussé par un afflux de capitaux étrangers et de confortables réserves de change.
0/5 (0 Reviews)