Catégories
Économie Santé

Aperçu du secteur de la santé en Thaïlande

Le secteur des soins de santé est en train de devenir l’un des principaux moteurs économiques en Thaïlande

Le secteur des soins de santé est en train de devenir l’un des principaux moteurs économiques en Thaïlande avec dans les années à venir, des incitations gérées par le gouvernement allant de pair avec un intérêt croissant du secteur privé.

Les soins de santé sont l’un des secteurs identifiés comme étant en forte croissance en Thaïlande et qui devraient jouer un rôle moteur dans l’économie du pays. 

Deloitte estime que les dépenses de santé en Thaïlande auraient atteint 18,7 milliards de dollars l’an dernier, soit une augmentation de 8% entre 2014 et 2018.

Le cabinet de conseil a ajouté que les dépenses totales s’élevaient à 12,8 milliards de dollars en 2013.

Le marché des équipements médicaux a également augmenté valeur de BT25,92 milliards (780,2 millions de dollars) en 2010 à 38 milliards de BT (1,1 milliard de dollars) en 2015. Près de 80% de cet équipement médical est importé.

La part du gouvernement dans les dépenses sectorielles est la deuxième plus élevée de la région, avec 77%, alors que les dépenses du secteur privé sont en hausse. 

En 2008, le gouvernement thaïlandais a consacré 8,2 milliards BT (246,8 millions USD) aux soins de santé, tandis que le secteur privé a dépensé 2,6 milliards BT (78,3 millions USD). 

En 2015, le gouvernement dépensait 12,5 milliards de BT (376,3 millions de dollars) pour les soins de santé, tandis que le secteur privé dépensait 4 milliards de BT (120,4 millions de dollars). 

Les hôpitaux privés ont bénéficié des efforts du gouvernement pour fournir des soins de santé universels.

Les hôpitaux locaux signalent une forte augmentation du nombre de patients, ce qui a permis aux patients disposant des moyens financiers de se faire soigner dans des établissements privés.

Croissance du secteur privé

Selon les données du département de soutien aux services de santé du ministère de la Santé publique en 2015, il y avait 343 hôpitaux privés opérant en Thaïlande, contre 321 en 2011.

Bangkok Hospital
La plupart des touristes médicaux préfèrent les hôpitaux privés locaux dont les docteurs et chirurgiens ont été formés aux Etats Unis et en Europe, comme ici le Bangkok Hospital

Environ 40% d’entre eux se trouvaient dans la région métropolitaine de Bangkok. Le secteur hospitalier privé est en pleine mutation structurelle et ses effets sont de plus en plus évidents. 

Les grands hôpitaux capables de se développer rapidement le font par le biais de fusions et d’acquisitions et en développant leurs réseaux commerciaux, à la fois dans la région métropolitaine de Bangkok et dans d’importants centres régionaux, en particulier ceux situés dans les régions frontalières.

L’industrie du tourisme médical en Thaïlande est largement tirée par les hôpitaux privés. Certains des groupes d’hôpitaux privés bien connus dans le pays incluent: 

  • Le Bangkok Dusit Medical Services (BDMS), le plus grand groupe hospitalier privé en Thaïlande composé de six grands groupes hospitaliers – l’hôpital de Bangkok, l’hôpital Samitivej, l’hôpital BNH, l’hôpital Phyathai, l’hôpital Paolo et l’hôpital Royal, 
  • L’hôpital international Bumrungrad, l’un des plus grands hôpitaux privés d’Asie du Sud-Est et le premier hôpital d’Asie à avoir reçu l’accréditation de la Commission mixte internationale (JCI) en 2002.

Le gouvernement thaïlandais souhaite, à travers un certain nombre de mesures incitatives, tirer parti du développement du marché du tourisme médical. 

La Thaïlande est en train de changer la politique publique pour créer un environnement dans lequel les touristes en médecine peuvent accéder facilement aux services du pays. 

Une partie du plan stratégique du gouvernement visant à devenir un centre médical mondial consiste à assouplir les restrictions en matière de visas et à créer des visas intelligents. 

La prolongation des visas de 30 à 90 jours pour les citoyens chinois ainsi que pour ceux du Cambodge, du Laos, du Myanmar et du Vietnam (CLMV) augmentera les options de traitement et attirera les clients avec la promesse d’installations de qualité.

La Thaïlande leader du tourisme médical dans les pays de l’Asean

L’Asie continue d’être la principale destination mondiale pour le tourisme médical, sans doute car les destinations médicales asiatiques offrent des soins souvent meilleurs et moins coûteux que la plupart des autres destinations médicales.

La Thaïlande leader du tourisme médical dans les pays de l'Asean
La Thaïlande leader du tourisme médical dans les pays de l’Asean

De plus en plus de personnes choisissent la Thaïlande pour une procédure médicale car le coût d’une chirurgie de remplacement de la hanche à Bangkok est environ la moitié du coût pour une procédure équivalente aux États-Unis.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.