La Thaïlande 27e au classement Business de la Banque Mondiale

La Thaïlande obtient un score de 78,4, supérieur de 15 points à la moyenne régionale des pays d'Asie du Sud-Est (63,4).

Selon la Banque mondiale, la Thaïlande a reculé d’une place au classement et se place maintenant 27ème au lieu de 26e l’année dernière.

En revanche, son score, qui est une mesure du progrès du pays vers de meilleures pratiques pour la facilité de faire des affaires, est passé de 77,4 à 78,4.

D’autres économies ont mis en œuvre certaines réformes plus rapidement, mais le score de la Thaïlande reste supérieur à la moyenne des pays d’Asie du Sud-Est (63,4).

Singapour et Hong Kong en tête des pays asiatiques

Sur les 25 économies de la région, deux seulement figurent parmi les 10 premières économies mondiales : Singapour est à la deuxième place et Hong Kong à la quatrième.

Parmi les pays de l’Asean, la Malaisie se classe en 15e position, le Vietnam en 69e et l’Indonésie en 73e.

La Thaïlande obtient un score de 78,4, supérieur de 15 points à la moyenne régionale
La Thaïlande obtient un score de 78,4, supérieur de 15 points à la moyenne régionale des pays d’Asie du Sud-Est

Les économies de la région de l’Asie de l’Est et du Pacifique continuent leurs programmes de réforme.

D’après le rapport Ease of Doing Business 2019, l’année dernière, 43 réformes ont été mises en place dans les pays d’Asie afin de faciliter les affaires des petites et moyennes entreprises nationales.

Doing Business recueille des données détaillées et objectives sur 11 domaines de la réglementation des entreprises, ce qui aide les gouvernements à diagnostiquer les problèmes liés aux procédures administratives et à les corriger.

Il mesure les réglementations des affaires pour les entreprises locales de 190 économies et de certaines villes au niveau infra-national.

Dans son dernier rapport Doing Business constate un record de 314 réformes entre le 2 juin 2017 et 1er mai 2018.

A travers le monde, 128 économies ont vu une amélioration de leur cadre réglementaire affectant l’environnement des affaires dans l’ensemble des indicateurs mesurés par Doing Business. Lire plus sur les réformes (en anglais).

Le score de la Thaïlande augmente

D’après le rapport Doing Business 2019, la Thaïlande reste parmi les 30 premières des 190 économies du classement.

« Bien que notre classement soit plus bas cette année, notre score a augmenté « , a déclaré hier Pakorn Nilprapunt, secrétaire général du Bureau de la Commission du développement du secteur public.

La Thaïlande a fait des progrès dans quatre domaines

Cette année, la Thaïlande a fait des progrès dans quatre domaines :

  • Démarrer une entreprise est devenu plus simple et moins cher, avec un droit d’enregistrement de 5500 bahts.
  • Il est plus facile d’obtenir de l’électricité car il y a moins de procédures.
  • La plateforme en ligne pour payer les taxes a été simplifiée. Les entreprises passent maintenant 123 heures par an à faire ses déclarations fiscales contre 156 heures précédemment.
  • Enfin, Le commerce est accéléré grâce à un nouveau système d’appariement électronique qui permet de réduire les délais de mise en conformité aux frontières.

En revanche, le pays est moins bien classé sur des sujets comme l’obtention d’un permis de construire (67èmeau classement), le paiement des impôts (59ème), l’enregistrement des biens immobiliers (66ème) ou encore l’obtention de crédit (44ème).

Une économie performante en matière d’approvisionnement en électricité

La Banque mondiale a déclaré que « Doing Business 2019 » a connu un nombre historique de réformes dans le monde entier en matière d’approvisionnement en électricité, les pays d’Asie de l’Est et du Pacifique représentant la part la plus importante de ces réformes.

L’économie thaïlandaise est l’une des plus performantes pour ces indicateurs. Son score Ease of Doing Business est de 98,57 par rapport aux meilleures pratiques mondiales.

« La Banque mondiale se réjouit à la perspective de poursuivre son soutien pour aider le pays à adopter les meilleures pratiques mondiales, en particulier dans les domaines où il y a place à l’amélioration « , a déclaré Mara Warwick, directrice de la Banque mondiale pour la Thaïlande, le Brunei, la Malaisie et les Philippines

Les cinq premiers pays du classement mondial sont : la Nouvelle-Zélande, Singapour, le Danemark, Hong Kong et la Corée du Sud.

Source: The Nation et rapport Ease of Doing Business 2019

 


4.6/5


(5 Reviews)

Laisser un commentaire

34,214FansJ'aime
182FollowersSuivre
2,061FollowersSuivre
1,440FollowersSuivre
341AbonnésSouscrire
0/5 (0 Reviews)