Selon les chiffres du ministère du Commerce extérieur, les véhicules ainsi que les pièces détachées et accessoires automobiles ont dominé les expéditions thaïlandaises vers l’ASEAN au cours des huit premiers mois de cette année, pour une valeur de 164,8 milliards de baht.

Le secteur de l’automobile est suivi par les carburants, les plastiques, les produits chimiques et les machines et pièces pour les principales exportations thaïlandaises vers l’ASEAN.

« L’Asean est aujourd’hui le plus grand marché d’exportation de la Thaïlande. Au cours des sept premiers mois, jusqu’à 26,52 % des exportations totales de la Thaïlande ont été expédiées vers les pays de la région « ,

a déclaré Adul Chotinisakorn, directeur général du Département du commerce extérieur.

« Les exportations les plus importantes pour la Thaïlande sont celles qui sont destinées aux pays de l’ASEAN « ,a déclaré Sontirat Sonjirawong, ministre du Commerce.

« Étant donné que la Thaïlande est située au centre de la région de l’ASEAN, nous avons tout intérêt à exporter vers d’autres pays de la région, grâce à des coûts logistiques réduits.

En outre, le Royaume peut bénéficier d’une fonction de plaque tournante pour les exportations des autres pays les uns vers les autres « , a-t-il dit.

De janvier à août, les exportations thaïlandaises vers la région de l’ASEAN ont augmenté de 9,04 % par rapport à l’an dernier, avec une valeur totale de 1,45 trillion de baht.

Le secteur automobile en tête des exportations thaïlandaises vers l'ASEAN
Le secteur automobile en tête des exportations thaïlandaises vers l’ASEAN

Des projets visant à améliorer les relations commerciales

Divers ministères et conseils d’entreprises travaillent sur des projets visant à améliorer les relations commerciales entre les entrepreneurs de la région de l’ASEAN.

Ces projets visent à renforcer les liens entre les entrepreneurs pour privilégier une relation saine et durable à une relation commerciale superficielle.

Par exemple, le programme Young Entrepreneur Network Development (YEN-D), qui vise à faciliter le développement de liens solides entre les investisseurs au Cambodge, au Laos, au Myanmar, au Vietnam et en Thaïlande (CLMVT), a attiré jusqu’à 1 200 entrepreneurs dans son réseau, générant jusqu’à 3 milliards de baht en investissements et valeur commerciale, selon Adul Chotinisakorn.

L’année prochaine, la Thaïlande accueillera deux sommets de l’ASEAN afin de développer et d’améliorer encore ses relations commerciales avec ces pays.

« Maintenant que nous avons réussi à réduire les barrières commerciales entre les partenaires de l’ASEAN, la prochaine étape consiste à améliorer l’efficacité et la simplification du commerce « ,a déclaré Auramon Supthaweethum, directeur général du Département des négociations commerciales du ministère du Commerce.

Une version électronique du « formulaire D » afin de faciliter les échanges


En ce qui concerne la simplification des procédures, la Thaïlande insistera pour que l’initiative du « guichet unique de l’ASEAN » soit pleinement mise en œuvre.

Actuellement, les exportateurs thaïlandais doivent obtenir un  » certificat d’origine  » ou un  » formulaire D  » du ministère thaïlandais du commerce afin de bénéficier de tarifs douaniers réduits sur leurs expéditions vers les autres pays de l’ASEAN.

Cela retarde l’entrée des produits thaïlandais dans leur pays car les autorités portuaires de certains pays voisins n’ont pas le pouvoir d’approuver ce certificat. Il faut le faire parvenir au siège social pour approbation, ce qui prend beaucoup plus de temps.

Pour résoudre ce problème, tous les pays de l’ASEAN devraient lancer la version électronique du certificat « formulaire D » afin de rendre la procédure plus simple.

« Actuellement, la Thaïlande, la Malaisie, le Vietnam, Singapour et l’Indonésie ont adopté le formulaire électronique D. Lors des sommets de l’ASEAN de l’année prochaine, la Thaïlande poussera plus de pays CLMVT à l’adopter « , a dit Auramon.

 

Source: The Nation

4.5/5 (2 Reviews)

Laisser un commentaire