Spotify Premium, qui compte plus de 60 millions d’utilisateurs payants, coûtera 129 THB en Thaïlande.

Cela représente environ 3,3 euros, soit un tarif proche des autres pays d’Asie, et de son plus proche concurrent en Thaïlande, Deezer qui facture 155 baht par mois pour son abonnement premium.

Fait intéressant, Spotify proposera des forfaits quotidiens et hebdomadaires pour faciliter son implantation en Thaïlande, où les revenus de la musique en ligne ont en fait diminué de plus de 20% depuis 2012, a déclaré Sunita Kaur, de Spotify Asia, aux médias lors d’une conférence de presse de lancement à Bangkok.

Le lancement en Thaïlande permet à Spotify d’être présent sur 61 marchés à travers le monde, et il est emblématique de la volonté de l’entreprise de miser sur l’expansion de ses activités en Asie.

Spotify est d’abord entré en Asie en 2013 à Hong Kong, à Singapour et en Malaisie, et a relancé son plan d’expansion en Asie l’année dernière lorsqu’il a lancé son service en Indonésie, la plus grande économie de l’Asie du Sud-Est et la quatrième plus grande population mondiale.