Catégories
Bourse Économie

Le Vietnam en tête de l’ASEAN pour les introductions en bourse (IPO)

Selon de récentes statistiques de Bloomberg, le marché boursier du Vietnam est en tête des pays de l’ASEAN dans la mobilisation de fonds IPO (Introduction en Bourse) en 2016

Selon Bloomberg, l’agence de presse financière américaine, durant le premier trimestre de l’année, 35 sociétés ont été introduites en Bourse au Vietnam et ont levé 170 millions de dollars. La Malaisie arrive en 2e place avec près de 100 millions, suivie de la Thaïlande avec plus de 30 millions, soit presque six fois moins qu’au Vietnam.

Cependant, le montant des IPO dans le monde au 1er trimestre est de 14,5 milliards de dollars, en baisse de 67% en glissement annuel.

Bloomberg a également estimé que le Vietnam compte actuellement une source abondante d`IPO en raison du grand nombre de sociétés d’État envisageant une introduction en Bourse, avec 177 entreprises d’ici 2020, dont MobiFone et la Compagnie générale de navigation maritime Vinalines.

La femme d’affaires vietnamienne Nguyen Thi Phuong Thao est en passe de devenir la première femme milliardaire de l’Asie du Sud-Est grâce à une prochaine IPO sur sa société VietJet estimée pour avoir une valeur nette supérieure à 1 milliard de $, selon l’indice Bloomberg des milliardaires.

La majorité de sa richesse provient de sa participation dans VietJet, et de ses participations dans Dragon City, un développement immobilier de 65 hectares à Ho Chi Minh-Ville.

VietJet est une compagnie aérienne réputée pour embaucher des hôtesses qui effectuent leur service en bikini.

VietJet dessert actuellement 47 destinations au Vitenam et à travers l’Asie, y compris Séoul, Bangkok et Singapour. Mme Nguyen Thi Phuong Thao veut faire de son entreprise le «Emirates de l’Asie, » d’après le succès du transporteur basé à Dubaï qui est la plus grande compagnie aérienne long-courrier du monde avec des vols vers environ 150 destinations.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire