Catégories
Commerce Économie

Les exportations thaïlandaises reculent pour le quatrième mois consécutif

Les exportations thaïlandaises pour le mois d’avril ont diminué de 1,7%, pour le quatrième mois consécutif, selon les derniers chiffres du ministère du Commerce.

Les exportations thaïlandaises pour le mois d’avril ont diminué de 1,7%, pour le quatrième mois consécutif, selon les derniers chiffres du ministère du Commerce.

Les importations ont diminué de 6,84% en avril par rapport à la même période de l’année dernière, et de janvier à avril, les importations totales se sont contractées de 6,53%.

En 2014, ministère de la Promotion du Commerce international de la Thaïlande avait indiqué que les exportations thaïlandaises avaient diminué de 0,41%, soit un recul pour la deuxième année consécutive.

Une performance décevante comparativement à un gain de 9% pour les Philippines et de 7 % pour la Malaisie.

En termes de balance commerciale, le pays a enregistré un déficit de 522 millions de dollars en avril comparé à un excédent de 1,42 milliards de dollars en mars.

Pendant les quatre premiers mois de 2015, la Thaïlande a enregistré un excédent commercial de 906 millions de dollars.

Une croissance plus faible

La Banque mondiale le mois dernier a estimé la croissance du PIB de la Thaïlande à 3,5 pour cent pour cette année, la plus faible estimation par rapport aux estimations pour les Philippines, l’Indonésie et la Malaisie.

La Banque de Thaïlande a baissé de façon inattendue son taux d’intérêt directeur pour une deuxième fois le mois dernier : une politique susceptible d’affaiblir le baht, et perçue comme une manière de remédier à la baisse des exportations.

L’économie se redresse plus lentement que prévu, et les exportations sont soumises à un risque accru de baisse, avait déclaré l’autorité monétaire dans les minutes de sa réunion de politique monétaire du 29 avril dernier.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire