Catégories
Économie Entreprises Investissement

Investissements étrangers : un projet de réforme inquiétant

Tout le monde connait les limitations qui s’imposent actuellement aux investisseurs étrangers en Thaïlande : dans le cadre d’un joint venture avec un partenaire thaïlandais, la part des actions détenues par les actionnaires étrangers est limité à 49%

Tout le monde connait les limitations qui s’imposent actuellement aux investisseurs étrangers en Thaïlande : dans le cadre d’un joint venture avec un partenaire thaïlandais, la part des actions détenues par les actionnaires étrangers est limitée à 49%. C’est ce qui résulte des dispositions du FBA (Foreign Business Act).

Mais jusqu’à présent cette limitation n’a pas empêché les investisseurs étrangers de s’installer en Thaïlande, car le pourcentage de 49% ne concerne que la propriété des actions, et pas la répartition des votes au Conseil d’administration.

Ainsi il est toujours possible pour un actionnaire minoritaire de conserver le pouvoir de décision par le biais d’actions conférant un vote préférentiel sur la désignation des postes de direction.

C’est à ce mécanisme que voudrait s’attaquer l’actuel gouvernement : si la modification prévue au FBA est adoptée , les entreprises dont l’actionnariat est majoritairement thaï devront aussi avoir un Conseil d’Administration composé en majorité de ressortissants thaïlandais.

Les investisseurs japonais préoccupés

Au moins la moitié de toutes les entreprises japonaises actives en Thaïlande seraient forcées de céder le contrôle opérationnel de leur joint venture, ou de délocaliser si les modifications proposées au FBA sont adoptées .

Mitsugu Saito, ministre et chef de mission adjoint à l’ambassade du Japon, a déclaré qu’un amendement limitant le contrôle étranger sur les joint-venture, aurait un impact considérable sur l’investissement actuel et futur.

“L’ambassade est gravement préoccupé par ce projet d’amendement”, a déclaré M. Saito au Bangkok Post dimanche.

Environ 45% des 5.000 entreprises japonaises en Thaïlande sont dans le secteur des services, et les modifications proposées à la loi auraient une incidence de 99% d’entre elles, selon M. Saito.

Les investissements japonais en Thaïlande sont évalués à 57 milliards de dollars (1,8 trillion de baht), selon la Banque de Thaïlande, soit plus de la moitié de l’investissement direct étranger en Thaïlande.

 

Principaux pays investisseurs en Thaïlande 2013, in %
Japan 60.6
Hong Kong 8.1
Netherlands 6.9
Malaysia 4.5
Singapore 4.2
USA 2.0
Taiwan 1.6
The Cayman Islands 1.2
Switzerland 1.1

 

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.