Catégories
Économie

Le programme de soutien au riz thaïlandais revu à la baisse

Le gouvernement thaïlandais va limiter la quantité de riz qu’il achète aux agriculteurs au cours de la prochaine saison de récolte de riz, un changement motivé par le manque d’espace et par une inflation des coûts de stockage.

Le gouvernement thaïlandais va limiter la quantité de riz qu’il achète aux agriculteurs au cours de la prochaine saison de récolte de riz, un changement motivé par le manque d’espace et par une inflation des coûts de stockage.

La Thaïlande a accumulé un énorme stock de riz depuis que le gouvernement a commencé en 2011 son programme de subvention aux prix du riz, mais le ministère du Commerce a réaffirmé sa détermination à mener à bien jusqu’au bout ce programme de plus en plus critiqué par les experts qui craignent des pertes collosalles pour le gouvernement et une dégradation des stocks accumulé depuis deux ans.

Un montant limité à 500.000 baht par agriculteur

Thai rice bags
Depuis le début du programme d’achat de riz du gouvernement thaïlandais, les stocks d’invendus s’accumulent dans les entrepôts en attendant de trouver preneur.

Le Secrétaire permanent du Ministère du Commerce a également souligné que chaque agriculteur participant ne sera autorisé qu’ à demander un achat pour une valeur maximale de 500.000 baht (environ 13.500 euros), car le programme est destiné à aider les petits producteurs.

Mme Vatchari a déclaré que, bien que la plupart des agriculteurs participants ont reçu leur argent comme promis, certains retards sont causés par des complications de procédure.

Le gouvernement thaïlandais a accepté de garantir un prêt de 105 000 000 000 baht (US $ 3,59 milliards) à la Banque d’Etat de l’Agriculture et des coopératives agricoles (BAAC) pour lui permettre de continuer à payer aux agriculteurs le prix subventionné de 15.000 bahts par tonne pour le paddy, soit environ 50 % au-dessus du prix du marché.

Le programme d’achat du riz à des prix supérieur aux cours du marché décidé par le gouvernement en juillet 2011, a propulsé les stocks de riz en Thaïlande à des niveaux records, et poussé les prix à l’exportation à des niveaux qui ne permettent plus à la Thaïlande d’écouler son riz sur le marchés mondiaux. Depuis le démarrage ce programme la Thaïlande a perdu sa place de premier exportateur mondial de riz, une place qu’elle occupait depuis trois décennies jusqu’à l’année dernière.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire