Catégories
Économie

Thaïlande: réouvertures des parcs industriels prévue pour mars/avril

La réhabilitation des zones industrielles fermées pour cause d’inondations prendre encore plusieurs mois. Les sept grands parcs industriels touchés par les inondations en Thaïlande pourraient reprendre leurs activités de production en mars ou avril de l’année prochaine, selon le ministre thaïlandais de l’Industrie Wannarat Charnnukul.

La réhabilitation des zones industrielles fermées pour cause d’inondations prendre encore plusieurs mois. Les sept grands parcs industriels touchés par les inondations en Thaïlande pourraient reprendre leurs activités de production en mars ou avril de l’année prochaine, selon le ministre thaïlandais de l’Industrie Wannarat Charnnukul.

La production a déjà repris dans plusieurs usines de Thaïlande, notamment Western Digital pour les disques dur et Nikon pour les appareils photo.

Au cours d’une inspection menée dans le parc industriel Saha Rattana Nakorn, dans la province centrale d’Ayutthaya, le ministre a affirmé que le gouvernement travaillait actuellement sur un plan de réhabilitation de la zone, ainsi que sur un plan de prévention pour l’avenir.

La production a déjà repris dans plusieurs usines de Thaïlande
La production a déjà repris dans plusieurs usines de Thaïlande, notamment Nikon pour les appareils photo.

Western Digital a repris depuis une semaine l’assemblage de disques durs dans l’un de ses batiments à Bang Pa-in (BPI), soit avec une semaine d’avance sur les prévisions. Le niveau d’eau dans l’usine atteignait 180cm mi-octobre et elle était au sec depuis le 17 novembre, mais l’électricité n’a été rétablie que depuis le 26 novembre.

Pratiquement tous les gros les producteurs de disques durs (HDD), comme Western Digital, Hitachi GST et Seagate Technology ont des unités de fabrication en Thaïlande.

La Thaïlande fournit environ 60% des disques durs produit dans le monde, le reste venant surtout d’autres pays sud-asiatiques comme la Malaisie et Singapour. Ainsi, tout arrêt d’usines en Thaïlande a un effet d’entraînement sur l’industrie informatique.

Certains observateurs estiment que l’impact des dernières inondations sur la chaîne d’approvisionnement en disque dur pourrait être pire que les perturbations causées par le tremblement de terre et le tsunami japonais.

Nikon a aussi subit  les conséquences des inondations de son usine du centre de la Thaïlande, située dans la zone industrielle de Rojana. La production de reflex numériques et d’optiques Nikkor a repris chez les sous-traitants. Le retour à la normale à l’usine Nikon est prévu pour mars 2012. Le manque à gagner financier s’élève à 600 millions d’euros.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.