Selon l’Université de la Chambre de commerce thaïlandaise, l’indice de confiance des consommateurs a augmenté pour le onzièmes mois consécutif à 53,8 en mars 2023, contre 52,6 en février.

Il s’agit du niveau le plus élevé depuis février 2020, porté par la reprise du secteur du tourisme, les dépenses pour les prochaines élections et un baht faible. La Thaïlande a dépassé son objectif d’arrivées de touristes au premier trimestre, enregistrant 6,15 millions de visiteurs sur la période de janvier à mars, a déclaré le mois dernier le porte-parole du gouvernement Traisuree Taisaranakul.

Reprise du tourisme

Le Conseil du tourisme, un organisme sectoriel, a déclaré qu’au moins 30 millions de touristes devraient visiter le pays cette année et dépenser 1,5 trillion de bahts (43,74 milliards de dollars).

La confiance des consommateurs est un indicateur important de la santé économique d’un pays, car elle reflète les attentes et les comportements des ménages face à la situation actuelle et future. Un indice supérieur à 100 indique une perspective améliorée et inférieure à 100 une perspective détériorée. En Thaïlande, l’indice de confiance des consommateurs est basé sur une enquête auprès d’environ 2440 ménages.

Mesures de relance économique du gouvernement

Selon le président de l’UTCC, Thanavath Phonvichai, les mesures de relance économique du gouvernement, telles que les subventions hôtelières “We Travel Together” et les programmes d’aides d’État, ont conduit à une augmentation de la confiance des consommateurs. De plus, l’augmentation des arrivées de touristes pendant le festival de Songkran, la baisse des prix de l’essence et du diesel dans le pays et la légère appréciation du baht par rapport au dollar américain ont contribué à renforcer la confiance des consommateurs en avril.

Cependant, l’enquête a également noté que l’indice global restait inférieur à un niveau normal de 100, indiquant que les consommateurs étaient toujours prudents et préoccupés par certains risques tels que :

  • Reprise économique lente, les prévisions de croissance du PIB de la Thaïlande pour 2022 ayant été révisées à la baisse, passant de 3,2 % à 2,6 %, affectées par le grave ralentissement des exportations dans un contexte de faible demande mondiale. Les perspectives économiques pour 2023 ont également été révisées à la baisse pour augmenter entre 2,7% et 3,7%, par rapport aux estimations précédentes de 3% à 4%.
  • Inflation élevée, les prix à la consommation ayant augmenté de 1,9 % en glissement annuel en mars.
  • Crises bancaires étrangères, car certaines banques européennes ont été confrontées à des problèmes de liquidité et à des dégradations de leur cote de crédit en raison de leur exposition à des emprunteurs en difficulté.

L’UTCC a également publié l’indice de confiance TCC, qui mesure le sentiment du secteur des entreprises et des membres de la Chambre de commerce thaïlandaise dans chaque province. L’indice est passé à 51,9 en avril, contre 50,5 en mars, sous l’impulsion d’une reprise du tourisme et de la hausse des prix des produits agricoles.

Cependant, les opérateurs économiques s’inquiètent des facteurs qui continuent d’affecter la confiance, tels que la situation des PM2,5 (pollution de l’air), ainsi que la hausse des coûts de l’électricité et les hausses du salaire minimum proposées par certains partis politiques.

3 comments
  1. encore faut il avoir un passeport pour voyager car en France il y a jusqu’à 1 an d’attente

  2. vous parler pas souvent du prix d un billet d avions qui on prix presque 65% d augmentation l inflation a bon dos

Comments are closed.

You May Also Like

12 milliards de canettes

Selon le dernier classement Forbes, Chalerm Yoovidhya, co-propriétaire de Red Bull, est à la tête de la famille la plus riche de Thaïlande cette année, devançant pour la première fois les frères Chearavanont du groupe CP.

La bourse thaïlandaise minée par les incertitudes politiques

La semaine dernière, le marché boursier thaïlandais a connu une baisse, la confiance des investisseurs étant ébranlée par l’incertitude politique continue, avec deux procès importants qui risquent de se prolonger jusqu’en juillet ou plus tard.