La Thaïlande a maintenu son taux directeur inchangé à 0,5%, a annoncé mercredi sa banque centrale, résistant à la pression provenant de la hausse des prix et du resserrement de la politique monétaire de ses pairs.

Trois des sept membres du comité de politique monétaire ont voté en faveur d’une hausse des taux d’un quart de point de pourcentage, selon l’annonce de la banque centrale. Le vote serré reflète la pression exercée sur les banquiers centraux pour juguler l’inflation, qui a atteint un sommet en 14 ans de 7,1 % en mai.

La BOT n’a pas modifié son taux directeur depuis mai 2020, et la dernière fois qu’elle a relevé ses taux remonte à décembre 2018.

La BOT a admis qu’elle avait sous-estimé l’inflation en Thaïlande et a révisé à la hausse sa projection annuelle d’inflation à 6,2% contre 4,9% mercredi. En outre, elle a révisé sa projection de croissance pour 2022 à 3,3 %, en hausse de 0,1 % par rapport à la projection précédente. Pour 2023, il affiche désormais une croissance de 4,2 %, en baisse de 0,2 %.

Dans sa déclaration de politique monétaire, le comité a continué de donner la priorité à la croissance économique, s’attendant à ce que les exportations continuent de croître et que davantage de touristes internationaux arrivent alors que le pays assouplit ses règles d’entrée COVID.

Cependant, il est peu probable que le nombre d’arrivées étrangères atteigne le pic pré-pandémique de près de 40 millions tant que la politique chinoise zéro COVID et la guerre en Ukraine empêchent les touristes chinois et russes de visiter la Thaïlande. En temps normal, le tourisme représente près de 12 % du produit intérieur brut de la Thaïlande.

A propos de cet auteur

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.