L’inflation globale devrait atteindre son plus haut niveau en une décennie l’année prochaine, sous l’effet de la hausse des matières premières importées, de la reprise de la demande intérieure, des prix du pétrole relativement élevés et d’une pénurie de main-d’œuvre.

Selon Ronnarong Phoolpipat, directeur général du Bureau de la politique et de la stratégie commerciales (TPSO), l’inflation globale de la Thaïlande devrait dépasser les 3% l’année prochaine, dépassant de loin la fourchette de 0,8% à 1,2% prévue pour cette année.

La projection suppose que l’épidémie d’Omicron reste sous contrôle et que la réouverture de la Thaïlande entraîne une reprise des activités économiques et du tourisme comme espéré, accompagnées d’une augmentation de la demande et des dépenses intérieures.

D’autres facteurs incluent une pénurie de main-d’œuvre et l’impact de facteurs externes tels que l’augmentation des importations de matières premières comme l’acier et les engrais, ainsi que la persistance des prix élevés du pétrole, a déclaré M. Ronnarong.

« En raison de ces facteurs de hausse des coûts, l’inflation globale de la Thaïlande en 2022 pourrait atteindre 3%, un taux constaté pour la dernière fois en 2012 »

Ronnarong Phoolpipat, directeur général du Bureau de la politique et de la stratégie commerciales (TPSO)

« La hausse de l’inflation mondiale est susceptible d’affecter négativement les salariés et les agriculteurs dont les revenus ne suivent pas leurs dépenses en hausse rapide. »

M. Ronnarong a suggéré que le gouvernement pourrait réintroduire des programmes de subvention pour les factures d’eau et d’électricité, ainsi que d’autres mesures d’assistance pour aider à réduire le coût de la vie des Thaïlandais.

La semaine dernière, le TPSO prévoyait que l’inflation globale annuelle mesurée par l’indice des prix à la consommation resterait dans une fourchette de 0,7% à 2,4% (avec une moyenne de 1,5%) l’année prochaine, mais la prévision n’incluait pas le nouveau variant Omicron.

La projection est basée sur une croissance économique attendue de 3,5 à 4,5% l’année prochaine, avec des prix du pétrole brut à Dubaï en moyenne de 63 à 73 USD le baril et un taux de change de 31,5 à 33,5 bahts pour un dollar US.

Pour les 11 premiers mois de cette année, l’inflation globale moyenne de la Thaïlande était de 1,15 % en glissement annuel et l’inflation sous-jacente de 0,21 %.

Rédaction Bangkok

Rédaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est située à Bangkok et est constituée de journalistes pigistes et de stagiaires