Le décret exécutif est entré en vigueur le 25 mai 2021 et il autorise le ministère des Finances à émettre des obligations ou à emprunter en baht ou en devises jusqu’à 500 milliards de bahts (environ 13 milliards d’euros) avant le 30 septembre 2021.

  • 300 milliards de bahts seront utilisés pour aider, réhabiliter et indemniser les personnes affectées par la crise de la Covid-19 de tous les groupes professionnels
  •  170 milliards de bahts seront utilisés pour la relance économique et sociale
  • 30 milliards de bahts seront consacrés aux dépenses médicales et de santé publique pour lutter contre les infections au COVID-19.

En 2020, deux décrets exécutifs ont déjà été publiés pour autoriser le gouvernement à obtenir 1,9 trillion de bahts de prêts, à la suite de l’épidémie de COVID-19

 Le premier décret exécutif a permis au ministère des Finances d’obtenir un prêt d’un trillion de bahts (environ 26 milliards d’euros). Sur ce montant, 600 milliards de bahts ont été consacrés aux soins de santé liés à la pandémie et 400 milliards de bahts à la réhabilitation économique.

Le deuxième décret exécutif a permis à la Banque de Thaïlande de gérer des liquidités et de diriger des fonds, d’un montant de 900 milliards de bahts, vers des groupes cibles.

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Leave a comment

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.