Catégories
Économie

L’avenir incertain de Thai Airways

Thai Airways a cessé d’être une entreprise publique, même si l’état thaïlandais reste l’actionnaire principal avec 47,8% du capital.

Thai Airways n’est plus une entreprise publique : le gouvernement thaïlandais a ramené sa participation dans Thai Airways International PcL à moins de 51% en vendant 3,2% de ses parts au fonds d’investissement Vayupak.

La participation du gouvernement thaïlandais dans Thai Airways est donc passée de 51,03% à 47,86%. mettant fin au statut d’entreprise publique de la compagnie aérienne.

Un plan de restructuration en cours

La privatisation constituait une des premières étapes du plan de restructuration du transporteur national, en difficulté financière depuis plusieurs années.

Thai Airways a enregistré des pertes de 12 milliards de bahts (374,3 millions de dollars) en 2019, 11,6 milliards de bahts (361,9 millions de dollars) en 2018 et 2,11 milliards de bahts (65,8 millions de dollars) en 2017.

Thai Airways a multiplié les pertes au cours des six derniers exercices, enregistrant une seule année bénéficiaire en 2016 (2559).

Une réduction des effectifs de THAI fera partie intégrante du plan de sauvetage car le transporteur national est en sureffectif selon le Bangkok Post.

Près 30% de ses 20 000 employés, soit plus de 6 000 personnes, devront être licenciés, mais la presse thaïlandaise estime que le plan de redressement pourrait toucher jusqu’à 10 000 personnes.

Un redressement judiciaire inévitable

Thai Airways International (THAI) a été placé sous le régime de la loi sur les faillites (Bankrupcy Act).

Le Bankrupcy Act est une procédure qui s’apparente au redressement judiciaire en France :  l’entreprise continue a exercer son activité, mais est en cessation de paiement, c’est à dire qu’elle ne peut plus rembourser ses dettes, et que ses créanciers ne peuvent pas entreprendre de recouvrement contentieux à son encontre.

La compagnie aérienne a interrompu tous ses vols début avril, la Thaïlande ayant imposé de strictes précautions pour freiner la propagation du coronavirus.

Presque tout son personnel a été mis en congé avec des réductions de salaires importantes. 

La semaine dernière, le gouvernement a prolongé jusqu’à la fin juin l’interdiction des arrivées sur les vols internationaux de passagers, excluant leur reprise immédiate.

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

2 réponses sur « L’avenir incertain de Thai Airways »

Laisser un commentaire