Catégories
Livres

Le management du coté de Chiang Mai (Om)

Om était étudiante, dans sa deuxième année de MBA de management international. Par rapport à beaucoup des filles que j’ai rencontrées pour cette enquête elle savait vraiment ce qu’elle voulait faire de sa vie, mettant de côté les choses qui l’ennuyaient et fonçant sur celles qui lui plaisaient.

Elle m’a parlé de ses études et de son avenir qu’elle voyait comme employée d’abord. Comme elle était issue d’une famille Sino-Thaïe elle avait déjà prévue de monter son entreprise, avec l’aide des amis de papa et de devenir la meilleure dans le business du bijou. Le côté création et l’aspect management se complétait tout à fait à ses yeux.

Je lui demandai :

– Quand as-tu commencé ?

– J’ai commencé peu de temps après que j’ai perdu mon pucelage. Je me suis rendu compte très vite que le cul intéressait beaucoup les hommes et qu’ils étaient capables de perdre la tête pour ça. Un peu comme les femmes dans ton pays qui parlent des droits de la femme et qui mettent de la lingerie affriolante pour se faire baiser et garder leur mec.

Les hommes sont gentils mais ils ont une bite à la place du cerveau et il suffit que tu les allumes un peu pour qu’ils se croient les plus beaux Apollons de la création. Moi, j’ai la chance d’être pas trop vilaine. Un euphémisme dans sa bouche car c’était vraiment ce qu’on peut appeler un canon de beauté.

– Et comment tu fais ?

– Eh bien tout d’abord je pars rarement seule, je suis presque toujours avec Pla. Elle est moins bien que moi physiquement. C’est ce que les mecs disent. Mais c’est avec elle que je me sens le mieux pour gouiner. Je suis bi, il paraît que c’est à la mode mais moi je fais ça depuis toujours.

Lady Bar
Lady Bar, toute la vérité par Christian Eymaël et Pierre Richard Hardy | Éditions Bamboo Sinfonia | En vente sur http://www.boutiquethailande.net

Tu sais en Thaïlande, les filles doivent arriver pucelles au mariage. Avant de me faire dépuceler, un soir où j’avais un peu trop pris de ya-bah, (ça donne des envies) et d’alcool (ça désinhibe), je me faisais faire minette par des copines. C’est comme ça pour beaucoup de filles ici. Bon y’en a qui restent seulement du côté des mecs ensuite et puis il y en a comme moi qui aiment bien faire les deux…

Christian Eymaël

Pierre Richard Hardy

Éditions Bamboo Sinfonia

Lady bar : Toute la vérité ! est en vente sur Livres de Thailande

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.