Catégories
Bouddhisme Livres

Les célébrations bouddhistes en Thaïlande

Les journées de pleine lune, de premier quartier, de nouvelle lune et de dernier quartier, sont des journées sacrées (Uposatha) pour les bouddhistes, à l’image du sabbat dans la tradition judéo-chrétienne.

Les Thaïlandais ne prennent généralement pas congé lors de ces journées, mais les plus pratiquants en profitent pour visiter les monastères, respecter plus strictement les préceptes moraux bouddhistes et écouter les enseignements des moines.

Certaines journées de pleine lune ont une signification particulière pour les boud­dhistes et sont jours fériés en Thaïlande. Comme les autres fêtes bouddhistes, elles permettent aux plus fervents de visiter les monastères et de faire des offrandes.

Makha Bucha

Célébrée le jour de la pleine lune du troisième mois lunaire, généralement en février, Makha Bucha commémore l’important sermon que donna le Bouddha à 1 250 de ses disciples à cette date.

Visakha Bucha

Comprendre la Thailande Guides de voyage UlysseVisakha Bucha est l’anniversaire commémorant simultanément la naissance, l’illumination et le décès du Bouddha. Cette fête est célébrée le jour de la pleine lune du sixième mois lunaire, généralement au mois de mai.

Asanha Bucha et la retraite de la saison des pluies

Asanha Bucha, célébrée le jour de la pleine lune du huitième mois lunaire au mois de juillet, commémore le premier sermon du Bouddha au Parc des Cerfs à Bénarès et la fondation de la Sangha. Le lendemain de cette fête marque le début d’une période de retraite de trois mois lunaires pour les moines, la Pansa.

Les laïcs célèbrent la première journée de cette période, Wan Kao Pansa, en offrant nourriture, robes et autres objets de première nécessité aux moines et aux monastères. En cette période de l’année, les supermarchés sont remplis de paniers d’offrandes prêts à être donnés, ce qui facilite la tâche des fidèles.

À la fin de la saison des pluies, les Thaïlandais célèbrent un festival dénommé « Kathina », dans lequel ils remettent à nouveau aux moines des robes afin de commémorer la fin de leur retraite.

Jours fériés et autres célébrations

Le calendrier thaïlandais est ponctué de nombreux jours fériés, dans le cadre desquels la plupart des commerces et attractions touristiques restent ouverts. Il peut cependant être plus difficile de se déplacer sur les routes, puisque les jours fériés constituent l’unique source de congés pour la plupart des Thaïlandais, qui en profitent pour quitter la ville et visiter leur famille en région.

  • Jour de l’an – 1er janvier
  • Nouvel An chinois – Janvier ou février
  • Makha Bucha – Février ou mars
  • Fête de la dynastie Chakri – 6 avril
  • Nouvel An thaïlandais (Songkran) – 13-15 avril
  • Fête du Travail – 1er mai
  • Fête du couronnement du Roi Bhumipol – 5 mai
  • Cérémonie du Labour Royal – Mai
  • Visakha Bucha – Mai
  • Asanha Bucha et Wan Kao Pansa (jours consécutifs) Juillet
  • Fête de Sa Majesté la Reine et fête des Mères – 12 août
  • Fête de Chulalongkorn (Rama V), commémorant son décès – 23 octobre
  • Fête de Sa Majesté le Roi Bhumipol (Rama IX), fête nationale et fête des Pères
    – 5 décembre
  • Fête de la Constitution, la première du pays, promulguée en 1932 -10 décembre
  • Veille du jour de l’An – 31 décembre

Olivier Girard

Texte extrait de Comprendre la Thaïlande, d’Olivier Girard, publié aux Guides de Voyage Ulysse.