Catégories
Livres

L’ange de Bangkok

Proche de la cinquantaine, divorcé, mais doté d’un solide optimisme, Mike s’ennuie ferme dans sa petite ville du Royaume Uni. Parce qu’il refuse de croire qu’il est condamné à rester seul après son divorce, il décide de reprendre en main sa vie, et s’envole pour la Thaïlande à la recherche de sa seconde moitié.

Cela pourrait faire un livre de plus sur les insondables mystères de la femme thaïlandaise vue par un farang fraichement débarqué en Thaïlande, mais le sens de l’humour, très britannique, de Mike sauve ce roman autobiographique de la banalité.

A priori, je n’aurai pas parié un kopeck sur les chances de Mike: il arrive en Thaïlande pour la première fois et sans rien connaitre ou presque de la culture très particulière de ce pays. Pire encore: son seul contact pour commencer sa visite de Bangkok est une agence matrimoniale, qui s’avère assez peu recommandable. Mais muni de son seul bon sens, et de quelques rencontres avec d’autres britanniques nettement mieux informé que lui, Mike comprend rapidement que son agence cherche à arranger un mariage un peu trop précipité avec une jeune femme qu’il ne connait que depuis deux jours !

Complètement déprimé, il décide de noyer son désespoir dans le pub d’un grand hôtel de Bangkok. C’est là que la chance lui sourit, et qu’il fait la connaissance d’une jolie serveuse qui répond au surnom prédestiné de Whisky. Il s’ensuit une série d’aventures et de déconvenues, habituelles au pays du sourire lorsqu’il s’agit de gérer le choc entre deux cultures, qui aboutissent de façon plutôt inattendue à une vraie histoire d’amour.

Whisky a un petit garçon de trois ans qui s’entend bien avec Mike, et c’est plutôt du coté du père qu’il y a un problème : le père de Whisky est un musulman très croyant, et ne veux pas entendre parler de mariage avec un chrétien. Mais petit à petit tous les obstacles seront franchi grâce à l’obstination de Mike, et à la complicité de la mère de Whisky.

Il restera encore à franchir le rempart de l’ambassade d’Angleterre à Bangkok, qui voit d’un oeil plutôt méfiant les unions entre femmes thailandaises et maris britanniques. Mais l’histoire de Mike est une vraie histoire d’amour, et même l’officier de service de l’ambassade ne s’y trompe pas. En quelques mois Whisky apprend à faire du vélo au Royaume-Uni, et sauve son mari de l’ennui à perpetuité.

Commentaire de l’éditeur

Plus de cinquante pour cent des mariages en Grande Bretagne se terminent par un divorce ! Les agences matrimoniales/de rencontres n’ont jamais été aussi prospères. Beaucoup de divorcés esseulés, d’âge mûr, se rapprochent de telles agences, en dernier ressort dans l’espoir de redémarrer une nouvelle vie. Mike est l’un d’entre eux, il est opprimé et seul.

A quarante huit ans vivant avec deux enfants, deux chats, deux chinchillas, un chien et un perroquet à la voix bien timbrée, il lui semblait qu’il devait se chercher une nouvelle partenaire, avant d’avoir perdu tous ses cheveux et que toutes ses dents ne soient tombées. Aussi après s’être fait teindre les cheveux « chêne clair » armé d’un déodorant « séduction garantie », il a commencé un voyage qui allait l’amener de l’autre côté du monde dans sa quête pour une nouvelle femme.

L’ange de Bangkok est le récit humoristique plein de verve, de ce voyage en Thaïlande, raconté avec honnêteté ; du style « ma vie est un livre ouvert ».

Ce livre vous fera rire. Il vous fera aussi pleurer. Il peut aussi vous aider à prendre une décision.

Commander ce livre

Redaction Bangkok

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

Laisser un commentaire