Le gouvernement thaïlandais a approuvé aujourd’hui la proposition du ministère de la Culture pour inclure le tom yum gung sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO.

La porte-parole adjointe du gouvernement, Mme Traisulee Traisoranakul, a déclaré que le plat « tom yum kung » (soupe épicée aux crevettes) reflétait la simplicité du mode de vie des communautés agricoles thaïlandaises, vivant le long des rivières et des canaux du centre de la Thaïlande, qui ont leur propre culture culinaire liée à la nature.

Le plat est préparé en mettant des crevettes fraîches, qui sont abondantes dans les cours d’eau de Thaïlande, dans de l’eau bouillante contenant un mélange d’herbes, telles que la citronnelle, la racine de galanga fraîche et les feuilles de lime kaffir, qui sont généralement cultivées dans un potager particulier.

«Par conséquent, le tom yum kung reflète la simplicité et le mode de vie du peuple thaïlandais, qui est à la fois indépendant et dépendant de la nature. Le plat est bon pour la santé », a déclaré Mme Traisulee.

Elle a en outre expliqué que le plat, qui est également favorisé par de nombreux étrangers, reflète la pratique du bouddhisme chez les Thaïlandais, qui évitent de manger la viande de gros animaux, en particulier les jours religieux bouddhistes.

Le Tom yum kung est considéré comme un aliment sain et bon pour la santé, car il est faible en gras et plusieurs de ses ingrédients ont des propriétés médicinales.

Auparavant, l’UNESCO avait inscrit la danse du masque Khon et le massage thaï traditionnel sur la liste du patrimoine culturel immatériel.

Recette du TOM YUM KUNG

Le Tom yum , ou tom yam , est la soupe thaï aigre-douce simple et populaire, que vous trouverez sur la carte de nombreux menus de restaurants thaïlandais. C’est également un repas de base dans la plupart des foyers thaïlandais. Cette version contient des crevettes ( kung ), mais vous pouvez également essayer l’une des autres versions répertoriées dans les variantes ci-dessous.

Il est parfois orthographié tom yum koong ou tom yum goong .

4 à 6 portions

Ingrédients

  • Eau ou bouillon – 6 tasses
  • Sauce de poisson – 1 ou 2 cuillères à soupe
  • Feuilles de lime kaffir – 4
  • Citronnelle, partie blanche de la tige uniquement, écrasée – 1 tige
  • Galanga (facultatif), coupé en fines rondelles – 2 pièces
  • Ail, écrasé – 2 gousses
  • Sel et poivre au goût
  • Crevettes, pelées et déveinées – 1 1/2 livres
  • Oignons verts, hachés – 1/2 bouquet
  • Champignons de paille (facultatif) – 1 tasse
  • Limes, jus uniquement – 2
  • Coriandre, hachée – 1/2 bouquet
  • Piments thaïlandais, coupés en rondelles – 2 ou 3

Préparation et cuisson

  1. Porter à ébullition l’eau ou le bouillon, la sauce de poisson, les feuilles de lime, la citronnelle, le galanga, l’ail, le sel et le poivre dans une grande casserole à feu moyen. Réduire le feu à doux et laisser mijoter de 15 à 20 minutes. Retirer du feu et laisser reposer encore 10 minutes pour laisser infuser. Passer au tamis fin et jeter les solides.
  2. Remettre le bouillon à ébullition à feu moyen-doux. Ajouter les crevettes, les oignons verts et les champignons et continuer à mijoter à feu moyen-doux jusqu’à ce que les crevettes soient bien cuites, 5 à 6 minutes.
  3. Incorporer le jus de lime, la coriandre et les piments, rectifier l’assaisonnement et servir.

Variations DE TOM YUM KUNG

  • Tom Kha Kung : mélangez l’eau avec du lait de coco (la moitié ou la totalité de l’eau ou du bouillon).
  • Tom Yum Gai : Remplacez les crevettes par du poulet tranché finement.
  • Tom Yum Hed : Une variante végétarienne. Éliminez les crevettes et doublez la quantité de champignons.
  • Ajoutez les carapaces de crevettes de l’épluchage des crevettes au bouillon frémissant pour plus de saveur.
  • Les champignons de paille se trouvent généralement en conserve. Vous pouvez remplacer par des champignons de Paris émincés si vous le souhaitez, ou omettre complètement les champignons.
  • Des pousses de bambou tranchées peuvent être ajoutées si vous le souhaitez.
  • Si les feuilles de lime kaffir ne sont pas disponibles, zester les limes avant de les presser et utiliser le zeste à la place.

Source: ThaiPBS

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.