La Saint-Valentin, même si d’origine païenne et réappropriée par l’église catholique, a su s’exporter dans le monde entier.

En Thaïlande, comme un peu partout dans le monde, il est de coutume de s’échanger principalement des chocolats, des peluches, et des fleurs bien entendu.

Le 14 Février, est synonyme de fête et d’amour. Les couples en profitent pour s’échanger mutuellement des cadeaux autour d’une bonne table.

Ce sont principalement les jeunes Thaïlandais qui sont très attentifs à cette fête.

Il n’est pas rare de voir de jeunes lycéens un bouquet de fleurs à la main attendant l’élu de leur cœur. Faits rarissimes me direz-vous, dans un pays où on s’abstient généralement de montrer son affection en public.

Un quartier de Bangkok a d’ailleurs été dédié aux mariages organisés en ce jour, le quartier de Bang Rak (quartier de l’amour). C’est plus de 500 couples qui souhaitent s’unir chaque année dans ce quartier.

Des fleurs, des chocolats et … un linceul

Mais comme ici, en Thaïlande, rien ne se passe comme ailleurs, dans le quartier de Bang Kruay, 10 couples ont décidé de s’unir… dans un cercueil.

C’est une histoire très récente, en effet, l’année dernière la Saint-Valentin est tombée le même jour qu’une fête religieuse bouddhiste, le Makha Bucha Day.

Un couple a alors décidé d’effectuer leur mariage alors qu’un certain nombre d’esprits étaient « présents » en ce jour sacré. (En effet, il faut rappeler que dans la culture thaïlandaise, les esprits sont au cœur de toutes les croyances. )

Ce jeune couple aurait alors décidé pour éloigner ces esprits, de se placer au sein d’un cercueil, laissant ces esprits croire en leur mort.

L’histoire s’est rependue sur le Web de manière virale, et plusieurs couples ont cette année, décidé de prendre contact auprès du temple qui a célébré ce mariage pour répéter cet événement.

Et vous, ça vous tenterait?

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire