Catégories
Bangkok

Bangkok autrement : un jour aux courses

Chaque second dimanche du mois, le Royal Bangkok Sports Club accueille des courses de chevaux à l’ambiance phénoménale.

Chaque second dimanche du mois, le Royal Bangkok Sports Club accueille les principales écuries de courses du pays et de l’international, pour s’affronter lors de courses à l’ambiance phénoménale.

Popularisé, il y a plus d’un siècle par le Roi Rama IV à son retour d’Europe, les courses de chevaux ont vite séduit la Thaïlande.

Le roi Rama IV a voulu développer et promouvoir l’élevage de chevaux de courses en Thaïlande. Ainsi, il a créé le Royal Bangkok Sports Club pour construire des installations sportives aux normes internationales.

A la création du club en 1901, le Roi voulait que cet établissement contribue à la prospérité et à l’amélioration de la beauté de Bangkok.

A la construction plusieurs infrastructures ont vu le jour afin d’accueillir le public ainsi que la « classe supérieure » de la capitale.

En décembre 1904, l’hippodrome de Bangkok est inauguré avec une première journée de course composée de huit courses, dont une en l’honneur du roi.

Maintenant, elles ne sont pas encore de véritables institutions comme elles peuvent l’être en France, mais cependant elles sont tout de même très fréquentées par la population thaïlandaise.

L’arrivée au Royal Bangkok Sports club

Le Royal Bangkok Sports club se trouve à 5 minutes de l’arrêt du BTS Siam. Il est impossible de louper cette grande infrastructure de la rue.

Quelques mètres avant l’entrée « public » car il y a également une entrée réservée aux « membres » du club, il est possible d’acheter des jumelles et le programme du jour.

Il y a environ 10 courses de courues chaque second dimanche du mois. L’entrée coûte 100 bath.

Du rond de présentation à la première course

Une fois au cœur de l’hippodrome, l’ambiance est très populaire. Comme partout dans la capitale, il est possible de manger et les odeurs de fritures épicées se mélangent aux odeurs des écuries situées sur la droite en arrivant.

Dans le rond de présentation défilent les chevaux qui s’affronteront pendant la première course.

A ce moment là, même en étant habitué à l’organisation des hippodromes en France ou ailleurs, on est vite replongé dans la culture thaïlandaise. En effet, tous les chevaux sont passés sous la douche avant le départ. Et la casaque des jockeys et l’équipement du cheval sont très colorés.

Ensuite, une fois dans les gradins, les chevaux tournent encore une fois devant le public. A ce moment, les personnes voulant parier observent bien les chevaux avant d’aller miser leur argent.

Une fois dans les tribunes, l’ambiance est au rendez-vous. Les gradins sont remplis et il y a uniquement des Thaïlandais, pas un seul touriste en vue.

Départ de la course

Du haut des tribunes, l’herbe verdoyante, les chevaux prêts à s’élancer et l’arrière-plan dominé par les immenses buildings du centre ville de Bangkok offrent un contraste original et ravissant.

La distance parcourue par les chevaux est de 1200 mètres, assez courte par rapport à la moyenne des courses françaises. Les dix courses du jour seront courues en 1200 mètres.

Une fois les chevaux proches de la ligne d’arrivée, l’ambiance est à son comble. Tous les parieurs massés dans les tribunes se lèvent pour encourager le cheval sur lequel ils ont misé.

Ensuite, s’enchaînent des cris de victoires ou de déceptions. La journée continue ainsi, tous les parieurs et passionnées se dirigent de nouveau devant le rond de présentation afin d’observer les prochains chevaux au départ.

Généralement, les courses ont lieu deux dimanches par mois. Mais parfois, celles-ci peuvent être décalées le samedi.

Planning des courses : http://www.rbsc.org/racing_fixture.php

Thai Property Group

Laisser un commentaire