Catégories
Bangkok Culture

Un BACC à sable culturel au centre de Bangkok

Centre d’art en plein cœur de la capitale, le BACC (Bangkok Art and Culture Centre) est un véritable havre de paix et de tranquillité. Alors pourquoi ne pas y jeter un coup d’œil après une virée shopping au Siam Center tout proche ?  Alors que nombre de musées « traditionnels » sont souvent spécialisés sur une thématique précise (la peinture, un courant artistique, ou encore un sujet donné…), le BACC a la particularité d’être un lieu « cross-format » au service de la culture.

Un véritable laboratoire artistique

Ainsi on y trouve aussi bien des arts graphiques, des performances ou encore de la photo, en fonction des expositions du moment. Avec pas moins de neuf étages, le lieu possède de multiples facettes. Les trois premiers étages sont consacrés aux « arts shops » avec son lot  de libraires spécialisées, cafés littéraires, boutiques street-art, ou encore divers échoppes de créateurs (bijoux, modes…).

Le BACC détone dans l’architecture alentour.

Pour les amoureux du 7 ème art, on trouve même une cinémathèque qui propose de (re)découvrir des classiques internationaux. Ne vous attendez par contre pas à trouver des prix équivalents à ceux de Khao San Road. Ici c’est chic et les prix sont comparables à ceux de l’hexagone dans ce type de boutique, dommage… Les étages quatre à six sont dédiés aux petites expositions temporaires.

Pas de thématique précise, cela peut être de la photo comme de l’art graphique, ainsi on peut tomber sur des expos intéressantes ou d’autres beaucoup moins.

Etages sept à neuf, c’est ici que se trouve l’exposition principale. Là aussi avec thème et support variable selon l’exposition du moment, mais elles sont de qualité et assez conséquente. En plus des diverses expositions, on trouve un studio pour les performances artistiques ainsi qu’un auditorium pour des projections musicales ou cinématographiques.

Si par hasard vous restez plusieurs semaines dans la capitale (et si vous êtes anglophone surtout), nous vous invitons à tester ces rencontres culturelles (souvent gratuites) et traduites.

La culture à deux pas des boutiques

Inutile de s’aventurer dans les quartiers arty  de la capitale, au sud de Lumpini Park, pour trouver cet imposant bâtiment monochrome blanc qu’est la BACC. Et pour cause ce centre d’art est situé dans le quartier ultra commerçant de Pathum Wan, juste à côté de Central World et Siam Center.

Vous pouvez donc y accéder facilement après une cession shopping, ou tout simplement après une balade dans Bangkok en prenant le BTS : le BACC dispose d’une entrée directe à partir de la station National Stadium, juste en face du MBK, le centre commercial le plus réputé de la capitale thaïlandaise.

Sa position centrale dans la ville fait partie intégrante du concept de ce centre culturel, à savoir (re)introduire l’art dans le quotidien des habitants de Bangkok. Connecté au Siam Center par une passerelle, le BACC est physiquement liée au shopping Mall. Là aussi cette particularité fait partie intégrante de l’esprit du centre, faire de la culture un « produit de consommation » au quotidien.

Par cela le BACC assume pleinement son rôle, c’est un lieu où l’on « passe » plus qu’un lieu où l’on « va ». Il n’est ainsi pas rare d’y rencontrer des étudiants qui y travaillent autour d’un café, ou des jeunes qui passent devant la nouvelle exposition après quelques achats.

« C’est très agréable de pouvoir venir travailler ici, surtout à deux pas des centres commerciaux. En plus c’est très calme, et l’atmosphère est reposante. Vraiment j’aime bien cet endroit »

nous confesse une étudiante dans l’enceinte du BACC.

Architecture et atmosphère étroitement liées

Dans le tumulte urbain de Bangkok, le BACC propose une quiétude singulière au centre de la ville. Cette atmosphère de calme est en grande partie due à l’architecture générale de l’édifice.

Alors qu’à l’extérieur le gain de place semble être un concours de tous les instants, en témoigne les boutiques installées dans les plus petites alcôves, le BACC lui témoigne d’une volonté inverse. Bâtiment imposant de l’extérieur, l’intérieur laisse place à une recherche du vide et des lignes épurées.

Le BACC est en effet constitué essentiellement de « vide »  Un immense volume central structure ce lieu où la lumière extérieure joue un rôle à la fois apaisant (lumière toujours douce même en plein midi) et aussi unificateur entre les divers étages.

Les amoureux de musée et autres connaisseurs d’art ne manqueront pas de remarquer la disposition circulaire des divers étages, directement inspirée de la « spirale » intérieure du Guggenheim. Une référence qui renforce la quiétude du lieu et le plaisir de déambuler sans jamais être confronté à un cul-de-sac.

Vous l’aurez compris, que l’on soit amateur des nouvelles tendances artistiques ou tout simplement curieux de ce lieu atypique au centre de la capitale, le BACC est un lieu visiter. Il permet de passer quelques heures dans un lieu calme mais surtout de prendre la température d’une scène artistique thaïlandaise méconnue.

Plus d’info : http://www.bacc.or.th/