Les loyers des appartements et des condominiums pour expatriés sont susceptibles d’augmenter à Bangkok dans les prochaines années, selon l’agence immobilière CBRE Thaïlande.

Le nombre d’expatriés a augmenté sensiblement à Bangkok au cours de la dernière décennie, mais le nombre d’appartements de deux et trois chambres n’a pas suivi la demande de manière significative.

Il y avait environ 65.000 expatriés avec des permis de travail à Bangkok en 2013 (chiffres du deuxième trimestre), selon la Division du contrôle du travail des étrangers du ministère de l’Emploi. Cela représente une augmentation de 10% en glissement annuel par rapport à 2012, et n’inclut pas les diplomates ou les personnes ayant des permis de travail pour des sociétés hors de Bangkok mais vivant à Bangkok.

«Depuis le début des années 1990, il y a eu très peu d’augmentation des loyers pour les logement résidentiels pour expatriés, mais cela pourrait changer au cours des prochaines années », a déclaré M. James Pitchon, directeur général de CBRE Thaïlande.

Beaucoup d’expatriés viennent à Bangkok avec leurs familles.

Les familles expatriées veulent généralement se loger dans un nombre limité d’endroits qui comprennent le quartier de Sukhumvit (soi 1 à 63 coté impair et 2 à 42 coté pair), Lumpini et certaines parties de Silom et Sathorn. Ces locataires ont en général besoin de deux ou trois chambres à coucher.

Condo Sukhumvit Bangkok
Dans certains quartiers pour expatriés de Bangkok, il y a un choix limité d’appartement familiaux de deux et trois pièces

Or il y a eu très peu de nouveaux appartements de ce type dans les constructions récentes dans ces quartiers :  l’offre a augmenté  de presque 80% au cours des cinq dernières années, mais la majorité de cette nouvelle offre est constituée de studio et une pièce.

Une pénurie d’appartements de deux ou trois pièces dans certains quartiers de la capitale

CBRE estime que le marché est presque au stade où il y a une pénurie, ou au moins un choix limité d’appartements et de condominiums, de deux et trois pièces pour expatriés dans ces quartiers.

Cela signifie que pour la première fois en près de 20 ans CBRE prévoit que les expatriés vont devoir augmenter leur budget pour leur hébergement. Le taux d’occupation actuel dans les zones expatriés de Bangkok les plus demandées est maintenant de 70 à 90% pour ce ce type de copropriétés, propriétaires occupants ou locataires.

CBRE estime qu’il y a environ 22.000 unités de condominiums en construction dans les zones pour expatriés, mais seulement 30% d’entre elles seront du type de deux ou trois chambres à coucher, le reste étant des studios et des logements d’une chambre.

Source : http://www.thailand-business-news.com/real-estate/47554-expat-rental-rates-predicted-rise-bangkok.html

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire