Posted inA la UneLivresSociété

Ralentir ? C’est la meilleure !

En Thaïlande, aller du point A au point B tient plus à un exercice de sagesse bouddhique que d’une science exacte. Oui, le passager en particulier devra puiser en sa foi, faire confiance au destin et à sa bonne étoile. Jetez-vous donc à corps perdu dans les bouchons de Bangkok à 17 h 30, n’importe quel jour de la semaine, ou testez un bus non climatisé en Isan au milieu du mois d’avril, vous serez fin prêts à intégrer un bon vieux précepte : la souffrance et le doute font partie de la vie.