Catégories
ASEAN Commerce

La Chine et la Thaïlande renforcent leurs liens commerciaux

Deuxième économie mondiale, la Chine s’impose petit à petit face au reste du monde et étend sa zone d’influence en Asie. Les relations économiques avec la Thaïlande sont en constante augmentation, la Chine multipliant les projets sur le sol thaïlandais.

Deuxième économie mondiale, la Chine s’impose petit à petit face au reste du monde et étend sa zone d’influence en Asie. Les relations économiques avec la Thaïlande  sont en constante augmentation, la Chine multipliant les projets sur le sol thaïlandais.

Le Japon est le plus gros investisseur étranger en Thaïlande mais la Chine commence lentement à s’imposer au Royaume. D’après le Board of Investment of Thailand (BOI), le montant des investissement du Pays du Milieu entre 2005 et juin 2010 s’élève à 3,1 milliards de dollars américains, répartis sur 22o projets. La Thaïlande a quant à elle investi 470 millions de dollars sur 416 projets en Chine. Le total des investissements des deux pays en 2015 devrait atteindre 6,5 milliards de dollars.

china thailand flags
Le commerce entre la Chine et la Thailande devrait doubler au cours de trois prochaines années

Du côté des échanges commerciaux entre les deux pays, le ministre du Commerce, Alongkorn Ponlaboot, a affirmé que le total des échanges pour l’année 2010 était de 45,7 milliards de dollars. L’exportation de biens de la Thaïlande vers la Chine en 2010 a atteint $21,47 milliards, soit une hausse de 33,21% par rapport à l’année précédente; tandis que l’importation vers la Thaïlande montait à $24,23 milliards, 42,34% de plus qu’en 2009.

Le commerce entre la Chine et la Thaïlande devrait doubler au cours de trois prochaines années

Le renforcement des échanges commerciaux entre la Chine et la Thaïlande, notamment grâce au China-Asean Free Trade Agreement, devrait étendre le commerce entre les deux pays à hauteur de $1oo milliards sur les trois prochaines années, soit le double de ce qu’il est maintenant.

L’entreprise chinoise Ashima Group, qui a annoncé il y a quelques semaines l’ouverture d’un grand centre destiné à l’importation et exportation de produits chinois en Thaïlande et dans le reste de l’Asie du Sud-Est, projette également de construire une usine de biens « Made in China » afin que les échanges commerciaux soit facilités.

Le grand marché chinois, appelé Thai-China International Products City, a coûté 45 milliards de bahts à Ashima Group et sa construction devrait débuté en mars prochain. Un centre destiné aux affaires devrait d’abord voir le jour, puis un gigantesque centre commercial consacré au marché du tourisme et du divertissement.

Dong Hong Qi, président d’Ashima Group, estime que l’ouverture de ce centre créera 70 000 emplois en Thailande et augmentera le montant des échanges commerciaux entre la Chine et le Royaume de 45 à 50 milliards de bahts par années.

Laisser un commentaire