Catégories
Actu

Pic de pollution à Bangkok

La concentration des particules de poussière PM 2,5 atteignait ce matin 169, dépassant une fois de plus la norme à Bangkok

L’air hivernal stagnant a entraîné la résurgence d’un épisode de pollution par les particules de poussière PM2,5 à Bangkok.

La concentration des particules de poussière PM 2,5 atteignait ce matin 169, dépassant une fois de plus la norme à Bangkok et dans les environs de la capitale thaïlandaise.

Sur Twitter le hashtag #ฝุ่นPM25 dénombrait des centaines de posts d’habitants de Bangkok montrant parfois des valeurs supérieures à 200 dans certains quartiers de la capitale.

Au cours de la saison hivernale de l’année dernière, la pollution à Bangkok avait déjà atteint des sommets, avec des indices supérieurs à 200, jugés très dangereux pour la santé.

Plus de 200 écoles de la capitale avaient été fermées à cause des niveaux de pollution trop élevés et dangereux pour la santé des élèves.

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Avec plus de 10 millions de voiture faut pas s’attendre à ce que l’air embaume le jasmin… Les thais sont de grands enfants : ils veulent tous avoir leur voiture ! C’est le symbole absolu de la réussite vis-à-vis de la famille et surtout des voisins quand on va au village… Quitte à ne manger que du riz pour en payer les traites des années durant ! Moralité ils ont tous une voiture, mais personne ne roule du fait des embouteillages monstres… La belle affaire ! Cherchez l’erreur !