Catégories
Actu

Trois policiers soupçonnés d’avoir extorqué 245 000 bahts à un Français

Trois policiers thaïlandais sont soupçonnés d’avoir extorqué 245 000 bahts à un homme d’affaire français accusé d’avoir consommé du cannabis.

La police a annoncé vendredi que trois policiers avaient été sanctionnés et mis en examen, pour avoir arrêté et extorqué un Français dans un commissariat du centre-ville de Bangkok.

L’enquête a remis en lumière la fameuse arnaque du “test de drogue”, pratiquée cette fois ci au poste de police de Thonglor de Bangkok.

L’affaire a éclaté après que l’homme d’affaires français Jean Sébastien a témoigné sur les réseaux sociaux que les trois policiers lui auraient extorqué 8000 dollars américains (245000 bahts) en échange de l’abandon de poursuites pour consommation de drogue.

Trois policiers transférés à un poste inactif

Bien que le chef de la police de Thonglor, Samphan Leungsajjakul, ait dans un premier temps démenti les accusations, il a par la suite changé sa position et confirmé aujourd’hui que trois policiers ont bien été transférés à un poste inactif.

“L’affaire est en cours de traitement”, a déclaré le colonel Samphan. «Je crois que les enquêteurs ont trouvé des preuves substantielles suggérant que l’acte répréhensible a réellement eu lieu.»

Le commandant Samart Srisiriwibulchai, a déclaré que Sébastien avait déclaré aux enquêteurs qu’il avait été arrêté pour une recherche de drogue alors qu’il descendait le Soi Sukhumvit 43 le 28 octobre dernier.

Après une fouille à nu sur Sebastrian, et même s’ils n’ont rien trouvé d’illégal en sa possession, il a quand même été emmené à l’hôpital pour un test d’urine.

Un test d’urine positif

Une fois que les résultats du test ont été trouvé positif pour la consommation de marijuana, le major-général Samart a déclaré que Sébastien avait été autorisé à contacter un ami, qui lui a conseillé de transférer 8000 USD sur le compte de sa petite amie en échange de négociations avec la police pour abandonner les poursuites.

L’homme d’affaires français a accepté la transaction et a ensuite été remis en liberté, mais il a déclaré qu’il ne pouvait pas contacter son ami depuis l’incident.

Il a ensuite contacté l’ambassade de France et déposé une plainte auprès de la commission nationale anti-corruption, soupçonnant que son ami aurait pu être de connivence avec la police.

 Il a ajouté que Sébastien avait finalement été libéré sans aucun chef d’accusation parce qu’ils avait en sa possession une ordonnance médicale pour un traitement par le cannabis.

Sébastien a également déposé une plainte contre son ami et la petite amie de son ami pour extorsion présumée, a déclaré le porte-parole de la police.

Le porte-parole de la police, Krissana Pattanacharoen, a ajouté que des mesures disciplinaires seraient prises contre les policiers impliqués s’ils étaient reconnus coupables.

Source : Khaosod

Par Redaction Bangkok

La rédaction de thailande-fr est installée à Bangkok depuis 2007, avec un rédacteur en chef, des pigistes, et des stagiaires d'écoles de journalisme et de communication.

  • Cela paraît un peu bizarre de ce faire contrôler comme ça..!, sans raison..!., il est probable que sont amie soit complice avec les policiers..!.
    Par contre le fait que le Mr est pu justifiez d’une prescription médical..que sont amie devait ignorez..!.
    Maintenant, les policiers n ont pas été gravement punis..!.
    C’est comme chez nous, ils ont tous les droits, et sinon au pire ils sont mutés quelque part ailleurs et voilà…!.
    Soit disant dictature et soit disant démocratie ..!, le résultat est le même”:’.

  • La police n’est pas encore parfaite malgré que se soit un français passeur de cannabis!La police l’extorque mais que fait-elle cette police avec ce cannabis-là surtout que c’est cancéreux par l’arrière-gorge et la langue!C’est prouvé en France.Des expériences le démontrent.Que fait-il de cet argent de 225.000 baths?Les garde t-il pour lui