Catégories
Actu

La Banque de Thailande prévoit une croissance de 3 à 5% en 2011

La Bank of Thailand (BoT) table sur une croissance de 3 à 5% du PIB thaïlandais en 2011, soit un sensible ralentissement par rapport aux 8% de l’année 2010.

La Bank of Thailand (BoT) table sur une croissance de 3 à 5% du PIB thaïlandais en 2011, soit un sensible ralentissement par rapport aux 8% de l’année 2010.

Paiboon Kittisrikangwan, gouverneur adjoint de la BOT en charge de la politique monétaire, a déclaré récemment que les bases de l’économie thaïlandaise demeuraient solides, et ont permis au pays de croître malgré les nombreux problèmes, politiques et naturels, survenus au cours de l’année 2010.

La Bank of Thailand (BoT) table sur une croissance de 3 à 5% du PIB thaïlandais en 2011, soit un sensible ralentissement par rapport aux 8% de l'année 2010.

Il prévoit une inflation générale, incluant le prix de l’énergie et de la nourriture, de 2,5 à 4,5% pour l’année prochaine. La Bank of Thailand s’attend à plus de pression inflationniste en 2011, notamment une hausse des coûts de production chez les fabricants, dûe à un coût plus élevé des matières premières et à une hausse des salaires.

Paiboon Kittisrikangwan a ajouté que l’inflation est tout de même réduite par rapport aux prévisions initiales, en raison de la décision du gouvernement d’Abhisit Vejjajiva de baisser les coûts de la vie quotidienne des thaïlandais, en rendant, entre autres, la facture d’électricité gratuite pour les familles possédant de faibles revenus.

Les dirigeants de la BoT restent confiants sur la situation du baht, en faveur d’un cours  de 30 baht pour un dollar. Ils demandent aux petites et moyennes entreprises thaïlandaises de rapidement s’adapter à la réalité d’une monnaie forte si elles veulent rester compétitives.

Le sous-ministre de la Finance, Pradit Pataraprasit, rappelle tout de même que la volatilité de l’économie mondiale, les dettes publiques de certains pays européens, la hausse des prix du pétrole et les catastrophes naturelles présentent des risques importants pour l’économie de la Thaïlande en 2011.

Laisser un commentaire