C’est un nouveau coup dur pour la réputation du clergé thaïlandais déjà pas mal écornée par une série de scandales financiers : plusieurs abbés de haut rang à la tête de temples très réputés ont été interpellés par la police ce matin.

Quelque 200 policiers ont été déployés pour cette opération sans précédent pour effectuer une série de raids coordonnés sur des temples de premier plan ce jeudi matin.

Parmi les temples perquisitionnés figure le célèbre Wat Sa Ket (ou Golden Mount) de Bangkok.

Plusieurs moines de haut rang étaient recherchés pour détournement de fonds présumé, y compris des membres du Conseil suprême Sangha, ainsi que le moine politique bien connu Bouddha Isara recherché pour le vol présumé d’armes pendant les manifestations de Bangkok en 2014.

Les forces d’élite de la Division de la répression criminelle ont obtenu des mandats de perquisition et d’arrestation pour intervenir dans les temples de Sam Sam Phraya, Wat Sa Ket et Wat Samphanthawong à Bangkok, Wat Onoi à Nakhon Pathom et Wat Kudeethong à Sing Buri.

A Wat Onoi, dans le district de Kamphaeng Saen, la police a arrêté l’activiste abbé Phra Buddha Isara, connu pour son soutien au mouvement de fermeture de Bangkok en 2013-14.

Il a été inculpé pour avoir été complice d’un vol lors des manifestations menées par le People’s Democratic Reform Committee (PDRC).

L'abbé Phra Buddha Isara interviewé par des journalises
L’abbé Phra Buddha Isara interviewé par des journalises pendants les manifestations anti-gouvernementales de 2014. Photo : capture d’écran de ThaiPBS.

Vols d’armes à feu dans les locaux de la police

L’affaire de Phra Buddha Isara concerne un groupe de manifestants anti-Yingluck Shinawatra qu’il a dirigé, et qui ont volé des armes à feu dans les locaux de la police en 2013 lors de leur manifestation.

A Wat Sam Phraya, dans le district de Phra Nakhon, la police a arrêté à la fois l’abbé Phra Phrom Dilok et sa secrétaire, Phra Atthakit Sophon.

Ils ont été accusés de détournement de fonds du temple.

Phra Phrom Dilok est également membre du Conseil suprême de la Sangha et gouverneur ecclésiastique de Bangkok. Phra Atthakit est secrétaire du gouverneur ecclésiastique de Bangkok.

L’abbé de Wat Sa Ket (Gloden Mount) toujours recherché

Phra Phrom Sitthi, abbé de Wat Sa Ket (Mont d’Or) dans le district de Pomprap Sattruphai, et Phra Phrom Methee, abbé assistant de Wat Samphanthawong dans le district de Sampanthawong, étaient toujours recherchés. Ils étaient recherchés pour détournement de fonds du temple.

Phra Phrom Sitthi et Phra Phrom Methee sont également membres du Conseil suprême de la Sangha.

Des mandats d’arrêt ont été délivrés pour quatre moines à Wat Sa Ket – Phra Phrom Sitthi et les abbés adjoints Phra Sri Khunaporn, Phra Wichit Thammaporn et Phra Khru Siriwihankansamanakit, qui a ensuite été arrêté à l’hôpital Samitivej à Bangkok dans le quartier de Sukhumvit.

Parmi les temples perquisitionnés figure le célèbre Wat Sa Ket (ou Golden Mount) de Bangkok.
Parmi les temples perquisitionnés figure le célèbre Wat Sa Ket (ou Golden Mount) de Bangkok.

Gel des comptes en banque

La police soupçonne le temple Wat Sa Ket d’avoir détourné l’argent de deux projets liés au bouddhisme d’une valeur de 69 millions de baht.

La police a déclaré que l’abbé avait 10 comptes bancaires et environ 130 millions de baht de fonds en transit sur ces comptes. Tous les fonds dans les comptes ont été gelés.

A Wat Kudeethong, Phra Khru Wilas Kijjanukul, abbé adjoint, a été arrêté pour avoir volé et vendu trois images importantes de Bouddha de Wat Kudeethong et de Wat Trachu à Sing Buri.

Tous les moines supérieurs arrêtés ont été emmenés au siège de la Division de la répression du crime à Bangkok pour interrogatoire et procédures légales.

Source : Bangkok Post

Votre avis ?

2 Commentaires

  1. Tous pourris, connaissant bien ce pays pour y avoir séjourné de nombreuses fois, y retournant en janvier 2019 pour un mois, je pensais que ce n’était pas possible d’y rencontrer des personnes aussi corrompues que chez nous. Quelle incrédulité de ma part. Quand l’argent n’arrête plus personne, la morale, c’est pour ceux qui donnent. Triste.la religion, la politique , tous les milieux sont atteints.

     

Laisser un commentaire