L’aéroport de Suvarnabhumi Bangkok semble avoir retrouvé un trafic plus fluide au contrôle des passeports, après une situation de crise où l’attente pouvait atteindre jusqu’à quatre ou cinq heures.

Plusieurs mesures ont été annoncées pour faciliter le passage des guichets de l’immigration.

D’abord le déploiement immédiat de 200 officiers de police supplémentaires affectés au contrôle des passeports, et ensuite la mise place progressive d’un système automatisé pour le passage de l’immigration.

Les premiers systèmes de vérifications automatiques des passeports ont été mis en service à l’aéroport de Suvarnabhumi – Bangkok cette semaine.

Pour le moment uniquement pour les passagers singapouriens, mais l’extension à d’autres pays est prévue au cas par cas sur demande.

Les Singapouriens sont les premiers ressortissants étrangers à être autorisés à utiliser les nouveaux guichets automatiques de contrôle des passeports
Les Singapouriens sont les premiers ressortissants étrangers à être autorisés à utiliser les nouveaux guichets automatiques de contrôle des passeports. Photo : khaosodenglish.com

Le Bureau de l’immigration et le ministère des Affaires étrangères travaillent à l’approbation d’autres nationalités pour l’utilisation des guichets automatiques, mais aucune information spécifique n’a encore été rendue publique sur les pays concernnés par ces négociations.

« Cela aidera à résoudre le problème des files d’attente dans les aéroports », a déclaré le lieutenant-général Nattatorn Phrosoontorn de la police thaïlandaise de l’immigration.

« Les prochains pays seront considérés au cas par cas. Nous nous concentrerons sur les pays qui ont des touristes de qualité qui visitent la Thaïlande en grand nombre chaque année, mais en gardant la sécurité comme principale priorité « , a déclaré Nattatorn.

Les médias sociaux ont été submergés depuis hier de commentaires postés par des passagers exaspérés qui ont été obligés…

Thailandefrさんの投稿 2017年8月10日

L’annonce survient deux semaines après que les médias sociaux ont été submergés de commentaires postés par des passagers exaspérés après avoir enduré des attentes allant jusqu’à cinq heures avant d’avoir leur passeport tamponné à Don Mueang la semaine dernière.

0/5 (0 Reviews)

Laisser un commentaire