Un important stock d'explosifs, d'armes de guerre, et de munitions ont été saisis lors d'un raid dans des locaux appartenant à un membre du groupe pro Thaksin UDD ou "Chemises rouges".

Wutthipong "Ko Tee" 'Kochathammakun est co-leader du Front Unitaire pour la Démocratie contre la Dictature (UDD), le principal soutien de l'ex Premier ministre Thaksin Shinawatra et de sa sœur Yingluck Shinawatra.

L'UDD réclame également le retour de la démocratie en Thaïlande et a occupé le centre ville de Bangkok en 2010 pour réclamer des élections.

Des caisses contenant plus de 5000 munitions de type M16 ont été saisies lors de la perquisition.

Ko Tee n'était pas présent sur les lieux dans la maison de Pathum Thani où a eu lieu la perquisition. Il est en fuite depuis le coup d’État du 22 mai 2014 et est recherché pour un certain nombre de charges, y compris lèse majesté.

Depuis le coup d’État du 22 mai 2014, l'armée thaïlandaise a révélé la présence d'importantes caches d'armes clandestines, liées à divers mouvements pro-Thaksin.


Pour justifier le coup d'État du 22 mai, les militaires ont souvent évoqué la possibilité de voir le conflit politique dégénérer en guerre civile :  la quantité impressionnante d'armes de guerre confisquées  montre que la menace est à prendre au sérieux.

L’armée saisit un important stock d’armes clandestin