Catégories
Actu

Bagatelles pour un massacre

La fatalité à bon dos en Thaïlande, et en 2017 le royaume semble bien placé pour monter sur la première place du podium du massacre sur les routes.

Cette fois la Thaïlande semble très bien placée pour monter sur la première place du podium du massacre sur les routes.

En théorie la Thaïlande n’est que le deuxième pays le plus dangereux au monde pour l’insécurité routière, avec seulement 29.000 morts par an. En pratique l’OMS estime que ces chiffres sont très sous-évalués.

L’année 2017 commence donc en fanfare pour la grande faucheuse des routes en Thaïlande avec un tragique accident sur le trajet Bangkok – Chantaburi qui a fait à lui seul 25 morts.

25 personnes sont mortes hier dans une collision frontale entre un pickup et un minivan.

Ni les milliardaires démagogues, ou leurs frères et sœurs et consorts plus ou moins bien élus au hasard des scrutins, ni les têtes galonnées qui les ont remplacés, n’ont sérieusement pris la mesure d’un problème dont les causes sont pourtant bien documentées.

On peut tout de même signaler la dernière mesure annoncée en la matière : la diminution de moitié des amendes pour infractions mineures de 200 à 100 bath comme « cadeau » de fin d’année….

Certes les infractions graves comme l’alcoolémie au volant ne sont pas concernées par ce malencontreux discount (pourquoi pas « get 2 get one free » pour 2018 ?), mais le message est pour le moins ambigu à l’intention des chauffards.

Selon le Centre de la sécurité routière, le nombre de décès d’accidents de la route pour les quatre premiers jours de vacances du Nouvel An [29 déc-Jan 1] a été de 280 avec 2.877 blessés pour un total de 2877 accidents survenus.

Un nombre déjà en sensible augmentation par rapport à l’année dernière.

A la même époque l’année dernière les statistiques du Centre de la sécurité routière faisaient état de 2388 accidents de la route avec 253 décès « seulement » et 2412 blessés : non seulement la dangerosité des routes en Thaïlande ne diminue pas, mais elle augmente sensiblement d’une année sur l’autre….

La conduite en état d’ivresse étant la principale cause d’accident de la route, représentant 48,86%, suivie de la vitesse (33,3%). La plupart des accidents, soit 80,8%, concernaient des motocyclettes.

Olivier Languepin

Par Olivier Languepin

Journaliste basé à Bangkok depuis 2006. Rédacteur en chef de thailande-fr.com.

4 réponses sur « Bagatelles pour un massacre »

Mais arrêtez votre cinéma, complice avec Thailande-fr qui passe son temps à dénigrer ce pays dans tous les domaines sans exeptio. Je vis en Thaïlande depuis 5 ans, je circule en Scooter 365 jours par ans et je n’ai jamais eu quoi que ce soit ce qui ressemble de près ou de loin au moindre accrochage.
Je vis à koh Samui où les routes sont « réputées »les plus dangereuses du pays. Je roule prudemment, jamais distraitement, anticipant comme m’écartant des voitures stationnées en bord de route au cas ou une portière s’ouvrirait, ne double pratiquement jamais, ne dépasse pas 40kmh en aglomération et 60 sur route, parfois 80 « si » c’est très dégagé. Par contre je suis constament doublé par des touristes qui parfois se font la course parfois à trois sur le scooter et le plus souvent sans casques. Alors les routes dangereuses! Pas dans les mêmes proportions pour tous les utilisateurs.

Cher Georges, l’article ne parle pas de vous mais des autres… Les chiffres n’ont pas étés inventés pour dénigrer la Thaïlande 😉

Moi même n’utilise pas de véhicules motorisé en Thaïlande pour éviter les problèmes d’assurances. Mais même l’utilisation de transport en commun se fait a vos risques et périls. Je travaille la nuit sur l’autoroute et vois quotidiennement des comportements de chauffards, mais en Thaïlande c’est infiniment pire.

Laisser un commentaire