Le Royaume Uni a donc décidé de se séparer de l’Union Européenne, mais les conséquences pour la Thaïlande devraient être assez peu significatives, mais pourrait impacter le taux de change avec l’euro à court terme.

Mercredi le Comité de politique monétaire de la Thaïlande (MPC) avait décidé de maintenir son taux d’intérêt de référence inchangé à 1,50%, pour la neuvième fois consécutive, après avoir évalué les risques possibles pesant sur la croissance, y compris un possible « Brexit ».

L’impact du Brexit sur le commerce thaïlandais devrait être limité, car  un peu moins de 3 % des exportations thaïlandaises sont à destination du Royaume-Uni chaque année.

Le secrétaire général de la Securities and Exchange Commission Rapee Sucharitakul a déclaré que le marché des capitaux thaïlandais serait peu affecté par un « Brexit » à court terme.

La rupture du Royaume-Uni avec l’UE pourrait cependant avoir un impact à court terme, mais cette nouvelle situation ne devrait pas affecter les fondamentaux du marché des capitaux thaïlandais, selon M. Sucharitakul.

En revanche, le Brexit aura certainement des conséquences sur le cours de l’euro et son taux de change avec les devises asiatiques, dont le thaï baht.

Le yen a déjà franchi ce matin le seuil historique de 100 yen pour un dollar (jamais atteint depuis 1985) et le Thai baht était en hausse par rapport à l’euro à 38,25 baht pour un euro ce matin.

0/5 (0 Reviews)